Nord-Kivu : La Fondation Richard Bongania a sanctionné les femmes par des brevets de mérite après la Formation en coupe et couture

Cette action s’inscrit dans le cadre de son idéologie politique dite’’ Kazi Mbele ‘’ en français, d’abord le travail. Une philosophie  qui veut à ce que toute les femmes congolaises puissent être autonomes financièrement  et  se prendre en charge. Le Notable Richard Bongania, digne fils de Goma a mis  sa main dans la poche pour  financer leur apprentissage en métier  dans le but  de les mettre en évidence. Il a dit  le vendredi 06 Aout 2021 lors de la remise de leur brevet de fin de ma formation.

le Notable Richard Bongania en photo souvenir avec ses compatriotes après leur formation en coupe et couture à Goma

 

« Lui offrir du pain oui,  mais faire de lui un boulanger, c’est encore mieux » dit-il.  L’initiateur  de cette idéologie,  la phrase  fétiche de Mr Kazi-Mbele,  Richard Bongania. Répondant à la question de savoir qu’est-ce que la vision Kazi Mbele de sa  fondation ?  le jeune leader  congolais  enchérit à réponse réfléchie  en précisant  que, le vrai amour du Congo c’est de se soucier de l’avenir de l’autre : «  vous n’allez pas aimer le sol congolais sans pour autant aimer ceux et celles qui le peuplent. L’amour entre nous, est la règle d’or pour nous en sortir du gouffre. Nous apprenons les métiers pour donner une seconde chance à ceux qui n’y croyait peut-être plus » déclare-t-il en ajoutant  que,  mais aussi à ces jeunes désorientés par le  manque de parents pour un encadrement meilleur.  Ce jeune qui, traine   dans les rues  de Goma   et cela,  sans un  but précis, il nous faut  lui redonne une vision  claire  pour son avenir radieux.

Non comment !

Le travail procure de la varie indépendance  

Pour moi tout peut se transformer avec l’aide de Dieu et un travail engagé d’un compatriote : «  nous faisons  de ce jeune de la rue,  qui  était autre fois,  un danger pour la société, un avenir  notre  communauté » souligne-t-il.  Après études,  selon les rapports des experts de la fondation Richard Bongania, nous parvenu,  l’Initiateur de la vision Kazi Mbele a  compris,  ce qui favorise la production massive des enfants dans les rue. Il a été démontré scientifiquement qu’un enfant vient de l’union de deux personnes des sexes opposé, mais dans beaucoup des cas, ces enfants sont  non ou mal  planifiés. De ce fait,   la femme se retrouve seule, abandonnée  avec un enfant. Peu a près, les conséquences graves s’en suivent martèle-t-il.

Richard Bongania  fait de son mieux  pour ses compatriotes

Le notable Richard Bongania , dans ses œuvres philanthropiques avec sa Fondation

 

Nous aidons les femmes à être utiles pour leurs familles et pour la communauté  via  l’apprentissage des métiers. C’est la raison pour laquelle initié dans son idéologie sociale Kazi Mbele avec à la clé,  l’action wa mama Kazi-Mbele,  une activité  de la fondation Richard Bongania, dans son  département Kazi-Mbele.  Une journée riche en couleur qui a vue son public cible, ces femmes,  sanctionnées par la remise des brevets de fin de formation en coupe et couture.  Ces  femmes  et jeunes filles ont bénéficié  de soutiens financiers  de  la fondation Richard Bongania envie d’un  possible apprentissage de métier  dans le but d’etre utile à la société, mais aussi d’être autonome financière.

Le programme dit  “wa mama wajitegemeye”  ou l’auto-prise en charge des femmes et Jeunes filles  à travers  la création  métiers ou une création d’une occupation fait parler de lui  à Goma et dans la région de l’Est  de la RDC  : «  Après l’action wa maman wa sokoni où  nous avons donné  de  petites sommes d’argents, un fonds de commerce  à ces femmes gagnes petits ,  une formation  de la gestion financière a  suivi  pour qu’elles utilisent  à de  belle –mères  de la famille  ce frais commerce »  explique-t-il.

Norbert Mwindulwa

Input your search keywords and press Enter.