Nord-Kivu : La Fondation Josué Mufula Offre 20 bourses d’études et de tas des livres aux lauréats du Concours de la Poésie pour la Paix à l’Est de la RDC

0 Shares

Ils étaient 120  gagnants  dont 20 premiers qui ont eu des mains du Député National Josué Mufula  une enveloppe   contenant  de l’argent  pour  payer de quoi à supporter leurs études. Ils, ce sont  des élèves de 38  écoles de l’Etat, privées et conventionnées catholiques ,Musulmanes, protestantes  qui ont passé à un concours d’écriture  dénommé ‘’ Plumez pour la Paix à l’Est de la RDC’’.

Mufula parle à la presse

A cet effet, des recueils collectifs des poèmes  écrits par les jeunes de Goma. Ces recueils sont  écrits  sous le titre de l’arme ensanglantée au Kivu, paru  la même année aux éditions Medias Spot. Pour l’élu de Goma, Josué Mufula, ce jour est donc un jour de joie  et de victoire où ils célèbrent avec ses compatriotes  en unisson l’imagination  créatrice de la jeunesse  aspirant profondément à la paix. : « Il ya  de sujets qui mobilisent la jeunesse, des thématiques  raffolent et aiment abordés, les galvanisants et emballant  dont la Paix, l’Amour, la Justice et le Travail  pour ne citer que ceux-là »  énumère-t-il.  La Thématique de la paix à l’Est de la RDC  a mobilisé les jeunes,  cet élu a été submergé par le nombre  des textes  qui ont été recueillis sous la table des membres de Jury.

vue d’ensemble de la salle Cap kivu

L’intérêt a été grand pour les jeunes de Goma  

L’engouement et l’effervescence que ce concours a suscitée  dans les écoles  de Goma sont une grande première  dans la vie de ce politicien -écrivain.  Il pense que, ceci est la preuve éloquente que la jeunesse  de la province martyre  de Goma  aspire profondément  à la paix  durable.  De ce fait ,  Josué Mufula soutient qu’après avoir lu ces poèmes de ces jeunes de Goma et ses environs , il comprend que ces jeunes caressent plus que jamais le rêve de vivre   dans une  région paisible débarrassée à tout jamais  de la guerre et de ces affres. : «  La poésie est la manière la plus simple d’exprimer une émotion, un chant du cœur exaltant  le rêve et le sentiment  et les jeunes de Goma en donnent dans ce concours de paix, la plus belle démonstration » déclare-t-il en poursuivant qu’ils sont ressemblés à Cap Kivu Hôtel pour célébrer la victoire  de la poésie sur la guerre  des inconscients, le triomphe  du rêve sur la réalité.  Josué Mufula  continue à soutenir qu’ils sont là pour écouter  les jeunes d’une province meurtrie qui condamnent la guerre  sur toutes ses formes tout en rêvant la paix. Oui disait-t-il, seule la poésie sauvera le monde si pas la RDC.    Ces jeunes dénoncent sans appersés, ils fustigent  sans vexer, ils interpellent parce qu’ils ne comprennent pas  ce qui se passe chez eux depuis  plus de  28 ans déjà.

Les jeunes changent le comportent dans le bon

C’est pourquoi, ces jeunes sonnent la larme sans prendre des armes,  à la place des armes, ils choisissent des plumes, en lieu et place de faire couler des larmes,  ils préfèrent verser les leur.  Josué Mufula parle ici de la particularité de ce cours car il a déjà  organisé d’autres avant même qu’il ne soit  devenu  député national : « sa particularité  c’est celui-ci tombe à point nommé le jour d’une date historique  symbolisant sa vie d’enfant soldat. J’étais encore tout petit lorsqu’on m’a donné des armés  pour faire la guerre  et non pour faire la paix. Le 17 Mai, une date symbolique que j’en profite pour donner aux élèves d’autres armés  qui ne sont pas  à feu, dont des livres, manuels scolaires  pour instruire, infléchir  leur propre vie » souhaite-t-il en poursuivant au finish, transformer la RDC. Mufula pense également  que les politiques doivent muser sur cette jeune génération  et l’inculquer la culture de la paix, leur donner l’opportunité de s’exprimer face aux affres  de la guerre.

Il jure de poursuivre son rêve d’un Congo meilleur qu’avant

Il a  fini par juré de poursuivre à former la jeunesse dans le bien  et contre  le mal. Il faut dire que  c’est la deuxième fois ce  concours  de la poésie pour la paix soit organisée par Josué Mufula, en 2014, il a organisé sa première édition, se soldant par des publications des poésies  sur la paix. Il a promis  de  sponsoriser  la publication de l’ensemble de tous ces poèmes afin d’en faire un livre collectif pour promouvoir  ces jeunes talentueux de sa région de l’Est de la RDC. il a eu les soutien du premier ministre Sama Lukonde et de l’honorable Singoma Mwanza , élu de Nyiragongo.

Norbert Mwindulwa

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.