Nord-Kivu : la Campagne de ramassage d’armes contre des dollars de l’honorable Munyomo rencontre l’assentiment des mouvements citoyens à Goma

0 Shares

Une trentaine de jeunes représentants des mouvements citoyens ont été face à face à leur élu, Patrick Munyomo. Au menu du rendez-vous, leur  présenter son projet de ramassage d’armes  contre quelques billets de dollars  et avoir   leurs recommandations et avis peut améliorer  l’organisation de ce projet de paix.  LUCHA, Congo Conscience, RAIYA NASIMANA, FILIMBI, MNC, VERANDA MCHANGA … ont salué l’avènement de ce projet et promis de l’accompagner. C’était le 02  Septembre 2020 à Cap Kivu Hôtel.

le Président de la Fondation Patrick Munyomo dans une photo souvenir avec les membres du mouvements citoyens à Goma

Une dizaine des mouvements citoyens  composés par les jeunes ont approuvé sagement l’idée du Député National Patrick Munyomo. Une idée  de  démarrer avec une campagne de ramassage d’armes létales et  des effets militaires  ainsi des engins de guerres circulant illégalement dans la ville de Goma et ses environs.  Ces engins tuent de  chaque jour  et entretiennent  un climat d’insécurité dans sa circonscription électorale. Une manière pour cet élu de Goma de contribuer tant soit  peu à la diminution  de leur degré de nuisance. Patrick Munyomo en dit plus : « j’ai profite de mes vacances parlementaires  entant que Président de la Fondation Patrick Munyomo pour  participer à ma manière  dans la pacification de notre province » déclare-t-il en soulignant que,  sa fondation disponibilise 50 mille dollars Américains  pour effectuer ces échanges d’armes contre les dollars.

Patrick Muyomo explique à ses hôtes la raison de son projet de pacification de la province

Il veut faire sa part de chose  

 C’est de cette façons qu’il a vu qu’il peut contribuer  concrètement  au processus de rétablissement de paix  au Nord- Kivu sans pour autant  procéder par de longs discours politiciens  qui, au final n’a rien du concret. C’est pourquoi Patrick Munyomo a réuni les jeunes des mouvements  citoyens dont FILIMBI, LUCHA, VERANDA MCHANGA, CONGO CONSCIENCE, LUCHA-RDC-AFRICA, RAIYA INASIMAMA, MNC, GENERATION POSITIVE  et autres afin d’avoir leurs points de vues et voir s’il peut  réaménager  son programme afin qu’il soit une réussite totale pour l’intérêt de la province et de ses électeurs dont font parties, ces mouvements citoyens. Un projet salué par ces mouvements des jeunes, très hostiles aux politiciens.

Il a été explicite devant ces jeunes au point qu’il a été entendu et félicité à Goma

Les mouvements citoyens saluent l’initiative

C’est le cas  Baudouin Muhindo , de Congo Conscience qui a remercié le Président de la Fondation Patrick Munyomo  pour les avoir associer à son engagement citoyen, celui de participer à la pacification de la province : «   c’est une première  qu’un élu approche les mouvements citoyens pour venir critiquer son programme  et apporter  de leurs recommandations afin que la population soit bénéficiaire » se réjouisse-t-il en poursuivant qu’il va falloir que la fondation  puisse améliorer sa manière  de mener  cette campagne.  Baudouin propose d’abord  de rectifier en commençant par la conscientisation, puis la mobilisation de tout congolais afin de leur faire voir que ce projet leur appartient et la sécurité est l’affaire de tous et au final , le Président Munyomo devra réorganiser et passer en action pour que celle-ci soit une réussite. Par ailleurs, Black Man, artiste musicien engagé dans RAIYA NASIMAMA   a salué le courage et l’initiative  du député Patrick  Munyomo en lui proposant  de ne pas  donner  à cette campagne une image de politique mais plutôt d’un  humanitaire  congolais qui veut à tout prix participer à la reconquête de la paix dans leur province  et ville natale. Cet artiste très critique a promis devant les cameras de soutenir ce projet. Il a fini par conseillé le Président de cette fondation de  souvent les réunir pour discuter au tour d’un projet avant même sa conception afin de voir ce qui peut réellement être profitable à ses concitoyens.  Jacques Sinzahera, très critique  au sein de la LUCHA  aussi  félicité l’initiateur du projet  de ramassage d’armes et munition des guerres et à solliciter à ce dernier d’user de son poids politique pour  faciliter la libération  de leur confrère de lutte Mumberhé Bwana Pua.   Bwana Pua est emprisonné à la prison Centrale Munzenze de puis plus d’une année. Il a été arrêté pour avoir dire non à l’ouverture du Festival Amani, qui selon lui a lus de connotation pécuniaire que  celle de la quête de la paix.  Patrick Munyomo a promis à ses hôtes de rectifier ses tirs sur ce projet et de contacter certaines personnalités afin de voir si Erick Bwana Pua peut etre relâché dans les jours avenirs.

Il faut dire que,  cette campagne de ramassage d’armes, minutions et engins de guerre trouve l’adhésion de toutes les  couches  de la population de Goma, victimes des atrocités  de guerre en répétition hors-mis  seulement  l’assentiment des politiciens véreux qui pensent que,  Patrick Munyomo aura été couronné de succès à la fin de sa campagne et   essaient de mettre le bateau dans les roux. D’ici peu,  la campagne sera lancée. Elle attend  l’arrivée des autorités provinciales à plus haut niveau pour son  lancement officiel.

Norbert Mwindulwa

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.