Nord-Kivu/ Goma : L’OBLC sensibilise les étudiants à lutter contre la corruption et devenir des ambassadeurs

L’OBLC  a réuni les étudiants des  universités et institutions supérieures  de Goma  à l’ULPGL. C’était pour  sensibiliser ces derniers,  représentants de leurs collègues   sur la bonne gouvernance, éveillé la conscience de chacun d’eux pour lutter contre la corruption, prévenir cette cible sur ses conséquences graves, ses répressions et prendre l’engagement. Des questions avec débats ont suivi et la conférence sans tabou  a été achevée sans incident. C’était ce vendredi 15 novembre 2019 à l’ULPGL/Goma.

 C’est sous le thème : « la Corruption est un crime qui affaiblit la Société  » que cette conférence débat a été  ouverte et animée par l’OBLC en faveur des étudiants de la ville de Goma.  Selon l’auditaire provincial de l’OBLC,   la corruption engendre des conséquences graves sur la vie de la population, d’où chacun  doit prendre conscience de ces méfaits. 

Un appel à l’engagement

Cette conférence  de sensibilisation de l’Office pour de la Bonne Gouvernance et la Lutte Contre la Corruption    a été  un appel vibrant pour éveiller la conscience de chaque congolais  dans le but de prendre un engagement personnel pour arrêter cette mauvaise pratique devenue une habitude. C’est en ce terme que l’auditaire de l’OBLC , Rostand Kahongya a pensé  vouloir s’acquitter de ses  devoirs patriotiques dans les domaines de la bonne gouvernance et la lutte contre la corruption   car pour lui, c’est également prévenir la société sur le danger qu’elle court : «  la corruption est un défis majeur  qui nous tue à petit feu,  un mal qui fragilise   la communauté autant que d’autres virus  mortels  qui se portent mieux dans un environnement d’insouciance » insiste-t-il en ajoutant qu’elle amenuise le salaire dans la fonction publique et favorise l’injustice au saint de notre société.

On doit cesser  ces mauvaises pratiques

 Par  contre, Patient Bembeleza,  Commissaire Général en charge de la bonne Gouvernance en province du Nord-Kivu,    poursuit qu’il est rassuré que, la crème intellectuelle a maitrisé les notions  générales sur la corruption, sa perception par les habitants de la province du Nord-Kivu et celle de Goma,  ses conséquences graves et les moyens de sa répression.

Tout monde doit s’impliquer

 A cet effet, ce responsable  prie  à la population  en général et des ces étudiants en particulier de devenir des vrais ambassadeurs  de la lutte contre la corruption qui selon lui,  n’a trop détruire le système éducatif  de la RDC. : «  j’estime que si la majeur partie de notre population vit dans  la misère , la corruption dans notre pays a une grande part  de responsabilité quant à ce »  réaffirme-t-il en appelant aux autorités académiques et aux étudiants  de devenir des vrais vecteurs de changement de mentalité afin de transformer positivement  la RDC. Il a conclu par sensibiliser à sa dénonciation car dit-il c’est un mal, un phénomène d’homme   et non  d’institutions.

Le message a été capté par les étudiants

  Le porte-parole de Etudiants de l’ULPGL, Isaac a martelé  en demandant à tous ses collègues étudiants de Goma  à dire oui  à un milieu académique sans corruption, oui à la croissance et au développement  intégrale de notre pays : « nous constituons la pépinière des leaders de demain de ce fait, nous souffrons de la corruption et tous avons entendu les conséquences graves de la corruption. Nous devons devenir des futurs responsables incorruptibles et nous en approprier  cette lutte pour l’émergence de la RDC »  souhaite-t-il en soulignant que la corruption fait traine les pieds  de développement de la RDC avec comme conséquence, un budget très insignifiant  pour répondre aux problèmes des congolais.

Norbert Mwindulwa

Input your search keywords and press Enter.