Nord-Kivu-Goma : Le vice-président de la CENI a assuré une journée parlementaire en faveur des députés provinciaux

Journée parlementaire ce mardi 21 mai encours à l’attention des 48 députés provinciaux nouvellement élus  au Nord-Kivu.  Animée par le vice-président  de la CENI, Norbert Bashengezi Kantitima, cette journée a porté sur  l’apprentissage de la cible  de la CENI  à l’éthique et la déontologie des députés provinciaux dans l’exercice de leur mandat. C’était à la BDGL.

Le vice –président de la Commission Electorale nationale Indépendante  en sigle, Norbert Bashengezi Kantitima, animateur de cette journée a suggéré à ses hôtes quelques conseils pratiques qui accompagneront ces élus provinciaux dans l’exercice de leur mandat. Peu après, il a dressé un bilan du processus électoral encours ayant porté à la tête du pays, le président Félix Tshisekedi en remplacement de son prédécesseur  Joseph Kabila.

Une alternance civilisée

Une passation du pouvoir que le chef adjoint de la CENI en RDC  a qualifié de civilisée« nous remercions d’abord la population du Nord-Kivu qui nous a soutenu durant tout ce processus électoral. Ça fait de cela trois ans  que nous travaillons avec eux dans le cadre de l’éducation civique électorale, leur sensibiliser  depuis l’enrôlement jusqu’aux élections présidentielles  et autres. » Reconnait-t-il en poursuivant tenir cette séance pour que les honorables députés ne puissent pas se vêtir de ce nom sans en connaitre les contenus. Norbert Kantitima pense que, c’est la première fois qu’il y ait alternance en RDC, nous avons deux présidents vivants dans notre pays car en 1960  -1961 Patrice Emery Lumumba mourra puis  deux coups d’Etat s’en suivront  en 1965 et 1997, assassinat de Laurent Désiré Kabila.

Un rêve devenue une réalité

A ce jour, Norbert Kantima s’est fier d’avoir réalisé son rêve, celui d’avoir un président sortant très jeune de 45ans et un entrant de 55 ans. Il souligne que, c’est l’expression de la démocratie en croissance dans le pays  par le truchement d’une alternance  politique  des dirigeants  qui occupent les plus hautes fonctions de la République. Il appelle la population du Nord-Kivu de continuer à soutenir ce processus électoral au municipal et local.

Les députés trouvent leur compte

 Les participant à ces échanges de bonnes valeurs morales  se disent être édifiés par la leçon que donne  par Kantima pour garder l’image de marque d’un véritable élu du peuple, c’est le cas de l’honorable Dieu donné Komayombi  qui salue  ces enseignements «  ils nous apprend comment nous comporter, nous sommes devenus des personnes hors-pairs, les honorables et devons faire en sorte que notre image soit la meilleure aux yeux de la population qui nous a donné ce pouvoir » déclare-t-il et  l’honorable Prince Kihangi de  renchérir «  il est revenu sur notre mission de légiférer des lois et lez contrôle du gouvernement  et la manière de se comporter en publique car les yeux de nos populations sont braqués sur nous, d’où l’importance d’être un bon exemple pour qu’on soit réellement honorable » explique-t-il et d’ajouter que nous devons de temps en autres , aller revoir nos bases électorales respectives afin de prendre leurs desideratas et en plaider pour des solutions durables. Il faut dire que, la société civile, les confessions religieuses et d’autres acteurs des droits de l’homme étaient présents dans la grande salle de la BDGL.

Norbert Mwindulwa

Input your search keywords and press Enter.