Nord-Kivu/Goma : Le Ministre Aimé Sakombi supervise le grand séminaire des agents et cadres du ministre des affaires foncières afin d’améliorer son secteur

0 Shares

Le Nord et le Sud –Kivu sont au cœur d’un atelier des fonciers.  Au total 26 circonscriptions sont présentes à  ce rendez-vous,.  C’est depuis le 26 Aout 2019   que le ministre des affaires foncières a pris l’initiative visant à améliorer  les foncières, à transformer  l’administration foncière  et obtenir l’appropriation de tous les agents  et cadres. Cinq jours vont suffire pour que ces délégués identifient  les problèmes et proposent de vraies pistes de solution. L’atelier se tient à l’hôtel Linda dans la ville de Goma.

en plein atelier à Goma


 
De centaines d’agents et cadres des circonscriptions foncières  du Nord et du Sud-Kivu, Ituri, Grand Katanga   et autres   sont en train  de se renforcer  en capacité  depuis le mardi 18 Janvier 2022  sur leur travail.  Ceci, dans un atelier ouvert par le ministre national des affaires foncières de la RDC. Le Ministre Aimé Molendo Sakombi  qui a souligné que la province du Nord-Kivu  est à la tête de séries  des provinces ayant des conflits fonciers  en RDC et dans laquelle  près de 80% des dossiers  instruits par les cours et tribunaux  sont liés à cette cause : «   c’est malheureusement  cette augmentation des litiges en termes des conflits fonciers qui   fait à ce que nous ayons choisi le Nord-Kivu pour abriter ces assises  et au sortir d’ici,  nous allons nous atteler à l’application de toutes les recommandations  qui nous seront adressées »  promet-il

le ministre Aimé Sakombi devant la presse locale de Goma


Le Gouverneur Constant promet son soutient

les participants à l’atelier de Goma


De son côté, le Gouverneur Militaire du Nord-Kivu, le Lt Gén. Constant Ndima  s’est dit heureux  d’accueillir ces assises dans sa juridiction  car selon lui, la gestion de la terre constitue un sérieux problème  au Nord-Kivu  et  aussi à la base de beaucoup de conflits causant ainsi de l’insécurité  dans la province. : «  Le problème de terre ici au Nord-Kivu est parmi ceux qui gangrènent notre province. Je peux dire à 80% quand vous allez aux cours et tribunaux , ce ne sont que les conflits fonciers » déclare-t-il en poursuivant qu’il promet au ministre de faire son mieux pour accompagner  les fonciers  afin de résoudre  des conflits liés à la terre dans  sa juridiction compétente. Il faut dire que ce ministère  des affaires foncières  a commencé au grand Katanga, puis à Matadi  avec bien sûr  tout le Congo central  et maintenant c’est le tour du Nord et Sud Kivu.
Norbert Mwindulwa

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.