Nord-Kivu/Goma : Habari RDC et Amour Afrique RDC sensibilisent les jeunes sur la Masculinité Positive

 Selon  Elvis Katsana, le Coordonateur région- Est de l’Organisation Habari RDC, Face aux Jeunes s’inscrit dans le cadre  de leurs activités hors-ligne  et consiste  à réunir les jeunes  pour discuter au tour des différentes thématiques  afin de trouver des solutions aux problèmes  de ces derniers.  Ce Samadi  13  juin 2020, Habari RDC et Amour Afrique RDC   se sont mises   ensemble   dans le cadre de la campagne  qu’elles mènent déjà en ligne  concernant la ‘’Masculinité Positive’’.  Dit ‘’ vrai Mobali ’’  en français  un homme  vrai,  au vrais  sens du terme.

Amour Africa et Habari RDC en sensibilisation des jeunes sur la Masculinité Positive à Goma

C’est à ce titre que , ces deux organisations des jeunes tiennent à éteindre cette campagne de sensibilisation afin de bouger les choses dans le chef de certains hommes qui selon eux  abusent de leur pouvoir en considérant  la femme comme un objet et non un partenaire de l’homme. Elvis Katsana en dit plus : «  nous sommes sur le terrain dans le but  de rendre concrète cette campagne commençait déjà sur internet. Ensemble avec les jeunes venus des différentes organisations de la société civile  et parlons sans tabou  c’est quoi etre vrai homme ? »  Explique-t-il en continuant qu’un  sujet qui leur sert à sensibiliser  en même temps, s’auto- capacité  afin d’adopter  un changement de comportement au sein de la communauté  par rapport à cette masculinité positive.

Madame Laetitia Ntumba apporte sa pierre de construction à l’édifice n droits humain et équité à Goma

Il est temps de bouger les choses

De son côté , Leatias Ntumba , la Coordonatrice d’Amour Afrique RDC  soutient que , ce changement s’impose car il y a beaucoup des jeunes congolais qui restent conservateurs  et considèrent leurs propres  femmes comme  des objets de satisfaction  dans leur foyer : «  le temps est révolu, c’est le moment interpeller les uns  et  aux autres  car la femme n’est pas synonyme d’un objet sexuel,  une servante  de l’homme dans tous ses besoins familiaux , mais plutôt  un  de ses compléments » déclare-t-elle en ajoutant  que , dans un foyer  il n’y a pas des travaux destinés seuls aux femmes.  C’est pour quoi, elle appelle  ses concitoyens  à une prise de conscience  afin  de redonner la vraie valeur ajoutée  de la femme au sein de notre société. Voulant savoir plus si  y-a-t-il déjà  de vrais ‘’MIBALI ‘’  à Goma, des hommes qui considèrent leurs femmes  comme des partenaires à part entière   afin  de construire une communauté sans discrimination des sexes  et au  respect  de l’autre ? Madame  Claudia Ngowa, Vice –présidente d’un  réseau national  des femmes en RDC,  Mariée et mère de deux enfants  affirment sans tourner la langue que : «  Elle a  eu beaucoup de chances dans  son foyer car son mari en est un homme vrai au tour des tâches ménagères  car depuis la maternité, il participe à  tous. Au moment où le bébé pleure, elle a un temps pour dormir  et son époux  fait le Babysitteur » déclare-t-elle  en concluant que ,  son mari l’aide même à balayer la cour et préparer chacun matin du thé pendant que  madame son épouse, Ngowa   est encore sur le lit.

les participants montrent un degré d’attention soutenue à Goma

Il y a bien des hommes qui sortent de l’ordinaire

 Notre source  a révèle que, curieusement  son mari n’a jamais participer  à un tel atelier d’échange d’expériences de vie pourtant,  il applique  sans le savoir,  les recommandations d’une masculinité positive.  Elle a également affirmé qu’elle se réjouit par le fait que, beaucoup d’autres  femmes vont se  sentir  heureuses aux côtes des  hommes qui usent  aux  mieux   de leur pouvoir  et de leur force.  Ces femmes  seront désormais protégées par des hommes  que d’être opprimées par ces derniers.  Une raison qui pousse cette jeune mariée à recommander aux hommes ceux qui suit : « que l’homme puisse participer aux tâches ménagères  au même titre que leur  femme et faire  en sorte qu’ils deviennent membres actifs de leur  famille ».

Norbert Mwindulwa

Input your search keywords and press Enter.