Nord-Kivu /élection du gouverneur de la province : L’équipe stratégique du FCC, arrivée pour faire élire Carly Nzanzu Kasivita

A la veille de la compagne électorale des candidats Gouverneurs de la province du Nord- Kivu, une forte délégation des députés nationaux a été envoyée à  Goma pour mener des stratégies afin de faire élire Carly Nzanzu Kasivita au poste du gouverneur de la province du Nord-Kivu. Ces élus nations  sont arrivés sur Goma ce dimanche 26 mai 2019 en provenance de Kinshasa.

 Cette  équipe est composée des  députés : Juliens Paluku, le gouverneur honoraire de la province,  Patrick Munyomo, élu de Goma  au compte d’AFDC et alliés, Eugène Serufuli Ngayabaseka, Ex- gouverneur, Elvis Mutiri et Elysée Munembwe, la femme qui s’est fait élu trois fois , au sénat, à la nationale et à la provinciale. Ces stratèges politiques  comme certains préfèrent de les appeler  ont une seule mission, celle de séduire les grands électeurs en faveur de leur candidat «  ils vendent l’image de marque de leur candidat commun, son projet de société et remettent en confiance les députés provinciaux » déclare un observateur lucide. Cette équipe est particulière et  ne veut  pas  que,  la province du Nord-Kivu soit pas gérée par un néophyte politicien  a laissé attendre un autre militant du Front Commun pour le Congo qui n’a pas voulu qu’on cite son nom.

Ils ne sont là, pour la première fois

 Pour rappel, cette équipe des stratèges politiques du FCC a été à Goma, il y a de cela une semaine. Ils ont été au four et au moulin pour faire élire les membres du bureau définitifs de l’Assemblée Provinciale. Leur résultat était sans appel car ils ont fait élire   notamment le Président, le Rapporteur ainsi que la Questeur. Ce  qui est sûr pour le moment, ce que le candidat Carly Nzanzu reste le plus favori par rapport à ses adversaires politiques de LAMUKA qui ne parviennent pas jusqu’à l’heure où je vous rédige cette information  à se convenir pour  désigner  un candidat commun  de l’opposition. Deux camps se dégagent, le camp Muhindo Nzangi qui a huit députés MS et le camp Erick Kamabu  qui a un soutien majoritaire du grand –nord de la province. Tout porte à croire, s’il n’y a pas un  consensus entre ces deux  ailes de LAMUKA, leur adversaire politique Carly pourra sauf erreur passer  pour le prochain gouverneur  étant  donné que,  la coalition LAMUKA se déchire de plus en plus pour des intérêts non explicables.

Norbert Mwindulwa

Input your search keywords and press Enter.