Le Député National Josué Mufula félicite le Gouverneur Carly Kasivita pour l’Organisation de Dialogue dit ‘’ de vérité pour avenir de la province ‘’

Selon l’élu de Goma,  cette initiative  des pourparlers de Goma entre toutes les communautés  du Nord-Kivu   est un gage  de la cohabitation  pacifique  inter-communautaire. Une manière de rapprocher les uns et les autres pour discuter au tour de ceux qui les divisent afin  de s’unir  pour toujours.

l’élu de Goma , dans la chambre basse du parlement à Kinshasa après une longue journée de service au profit de ses électeurs

L’élu de Goma avance ses  raisons

 L’honorable Josué Mufula  explique que : «  dialoguer pour se comprendre entre fils ,filles et autres communautés  d’autres provinces de la République qui ont choisi le Nord-Kivu comme leur deuxième province »  fait-il savoir  en ajoutant : «  se comprendre  pour se faire confiance entre communautés , se faire confiance  pour bâtir  ensemble  notre chère province , le Nord-Kivu longtemps victime des guerres en répétition »  a-t-il fait savoir lors de sa dernière intervention  dans un medias de Kinshasa. Ce distingué fils  du Nord-Kivu, Josué Mufula  souligne par ailleurs  qu’il n’y a jamais eu de véritable réconciliation sans le rétablissement de LA VÉRITÉ;  et il n’y aura jamais de véritable Paix Sans Justice (réparation).  C’est pour quoi, il s’interroge sur certains prêtables qui ont  concouru à  l’organisation  de ce dit dialogue afin de proposer aux  organisateurs des questions  préalables  dans le but  de voir comment réellement réussir ce challenge.

Le Député Josué Mufula  s’interroge sur certains préalables  

 Une série d’interrogations ont été  composées par l’élu de Goma  afin  qu’à la prochaine , une  organisation de la sorte soit une réussite  totale  au profit  des enfants  dignes du Nord-Kivu en particulier et ceux de la RDC en général : «  ce  dialogue  à Goma  avait-il  été prévu  depuis  quand ?quels en étaient  les travaux  préparatoires ? Etait –il exclusivement  local et localisé que, les élus (notamment  nationaux) n’y avaient  pas droit  au chapitre ? Les recommandations et/ ou  les résolutions issues  de ces assises  ne seront –t- elles pas lettres mortes  comme celles de tants  autres  pourparlers  connus  dans le pays  ou dans les différentes provinces ? » S’interroge-t-il  en soulignant  qu’ : « A mon humble avis, on aurait dû associer  également les leaders  d’opinion  de tous  les territoires  et villes de la RDC. Ainsi,  la représentativité  serait  bien  plus inclusive… » .  Sinon,  ce digne fils de Goma, Le Député National Josué Mufula  réalise que,  somme toutes,  l’idée  du Gouverneur Carly Kasivita  demeure louable. Il a conclu  son speech  en  ces mots : «   Que Dieu nous unisse et qu’Il remplisse nos cœurs de son amour véritable, cet amour qui ne divise pas, l’amour qui ne calomnie pas, l’amour qui ne soupçonne pas…! INCH’ALLAH »  souhait-t-il.

Norbert Mwindulwa

Input your search keywords and press Enter.