Kinshasa: La CNJIC de la RDC soutient toutes les actions faites par l’IGF

0 Shares

La Coordination Nationale des Jeunes Intercommunautaires dirigée par le Révérend Pasteur Benjamin MUSHUNGANYA MISHIKI a déposé un mémorandum ce lundi 16 Mai au  mercredi18 Mai 2022   à Kinshasa  dans les deux chambres du parlement dont  l’Assemblée Nationale et  le Sénat de la RDC au sujet de l’Inspection Générale des Finances.

Selon le répondant de cette structure citoyenne  des Jeunes, qui  a transmis son message aux  présidents de ces deux chambres : « Avec  une profonde stupeur des Jeunes Intercommunautaires de la RDC réunis au sein de la CNJIC-RDC au sujet des nombreuses réactions déplacées autour de la déclaration du Patron de l’IGF aux Etats-Unis ».explique-t-il en citant  pendant que,  le pays a pris un bon élan pour son décollage, les ennemis et les jaloux se lèvent pour combattre cet élan pour des raisons inavouées ; Alors que l’IGF à travers son équipe forte fait de son mieux pour dégonfler les politiciens, longtemps habitués à s’enrichir sur les dos de la population Congolaise.

Des personnes qui diabolisent l’IGF

 

A ce sujet,  certains citoyens congolais égarés se donnent le luxe de vouloir mal interpréter les récents propos du patron de l’IGF. « Avec sans doute d’être contredit, nous comprenons que ceux qui s’agitent autour de cette question seraient  parmi  ceux qui combattent indirectement le travail satisfaisant du Patron de l’IGF étant donné qu’il continue sans relâche à démanteler tous les systèmes mafieux installés par les ennemis de la RDC, spécialisés dans le blanchiment des capitaux » et l’homme de Dieu de poursuivre ; Le patriotisme dont fait montre le patron de l’IGF à travers les résultats de son travail est un excellent indicateur qui fait de lui un héros vivant. Vouloir montrer à la face du monde qu’il est moins souciant des atrocités, barbaries, des moments traumatisants que traversent la population de l’Est, est un mensonge et honteux.

Ils sont dos au mur

 

Coincés par la rigueur, l’engagement ferme et le professionnalisme avec lequel le numéro un de l’IGF fait son travail, les habitués au détournement des deniers publics veulent s’accrocher à tout pour ternir son image qui, sans aucun doute d’ombre fait peur à tous ceux qui excellent dans la mauvaise gestion de la chose publique. Face à cette situation qui inquiète tout le monde renseigne notre,   qui croit au changement de notre pays, la CNJIC-RDC en partenariat avec d’autres structures des Jeunes vont lancer dans les prochains jours une campagne citoyenne dénommée dénommée : « Non à l’intoxication visant à affaiblir les actions de l’IGF ».

La CNJIC déterminée à aller jusqu’au bout

 

C’est ainsi que, dans le noble but de venir à bout de cette confusion créée dans les réseaux sociaux par les ennemis du changement de notre pays autour des propos du patron de l’IGF, la CNJIC-RDC a jugé utile de saisir ces deux chambres pour leur demander d’user de leur sagesse comme elles l’ont toujours fait afin d’éviter de tomber dans les pièges de ceux qui veulent le recul de notre pays.

Il est plutôt le moment de fédérer les efforts pour combattre ensemble les antis-valeurs qui continuent à ronger notre société. L’attitude adoptée par la CNJIC relève uniquement du patriotisme et d’un esprit visant sans doute à encourager le travail gigantesque de l’IGF.  La CNJIC-RDC continue à saluer le travail fait par l’IGF et encourager ses actions menées sur terrain afin de traquer les détourneurs des deniers publics y compris les spoliateurs des biens de l’Etat congolais.

Ce que fait IGF est la volonté du Chef  

Il faut dire que, Nulle n’ignore que,  le travail satisfaisant de l’IGF fait partie de la vision du chef de l’État, Son Excellence Félix ANTOINE TSHISEKEDI TSHILOMBO, Président de la République Démocratique du Congo qui milite nuit et jour pour faire de la RDC un pays où il fera bon de vivre. L’IGF étant engagé à mettre fin à ces antivaleurs, le soutien de tout le monde couplé d’accompagnement s’avèrent évident pour que notre rêve de construire un Congo sans détourneurs et corrompus soit une réalité témoignée par la génération présente et future a insisté, le Révérend Pasteur Benjamin Musunganya  Mishiki.

Mérite Bahogwere

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.