Kinshasa : Jean-Michel Sama Lukonde demande aux membres de Gouvernement Warriors de traduire les performances économiques enregistrées dans le vécu quotidien des congolais

0 Shares

Le  Gouvernement Sama Lukonde a  enregistré l’augmentation des recettes de la République   de près de 68% environs 11, 800 milliards  pour  l’an 2022  à lors qu’ils étaient à 7 milliards l’année 2021. Le Premier Ministre exhorte son  gouvernement à travers le comité de gestion de conjoncture le mercredi 13 janvier à traduire  les performances économiques enregistrées  en 2021 dans le vécu quotidien  de la population. Cette réunion à passer en revue la situation économique du pays  et note une amélioration sensible  des indicateurs macroéconomiques.
Ce sont ces performances que Sama Lukonde  aux Warriors de les traduire  en réalité dans l’assiette  des congolais. Le ministre d’Etat   et ministre du plan Christian Mwando Nsimba  donne le compte de ladite réunion :  «  il y a une nette amélioration de la situation économique, situation économique  qui est passée du rouge en 2020 , à peu près au jaune à la fin de l’année 2021 , aujourd’hui lors que nous examinons le taux d’inflation nommaietaire  passe de 15, 8%  à 5, 3% à la fin  de l’année 2021 » révèle-t-il en poursuivant que le taux de croissance  en 2020 a été à 1, 7%  et , est passé à 5, 7% à la fin de 2021.
Des améliorations sont enregistrées
Le  gouvernement Sama Lukonde a  enregistré l’augmentation des recettes de la République   de près de 68% environs 11 , 800 milliards  pour  l’an 2022  à lors qu’ils étaient à 7 milliards l’année 2021. Tous ces paramètres précités signalent que l’évolution  économique de la RDC va bon train.   Pour le taux d’échange des devises étrangères, il s’est remarqué qu’il a bougé de 1, 4%  de fin 2020 à la fin 2021  et à ce jour , c’est taux de 19 99 , 11 Franc Congolais pour un dollar Américain, c’est qui est une bonne tenue de l’économie congolaise.  Mwando Nsimba a souligné que la préoccupation et les instructions du Président Félix Tshisekedi via  son premier ministre  est qu’on traduire cette bonne performance économique   dans le vécu quotidien  de la population : «  il s’agit notamment  d’examiner avec les ministres sectoriels  d’augmenter la production locale  en termes des produits de premières nécessitées » informe-t-il.
Patrick Félix Abely  depuis Kinshasa
v

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.