Kinshasa : Fin de l’affrontement entre les présidents de l’Assemblée Nationale et du Senat au sujet de la désignation du juge de la Cour Constitutionnelle.

0 Shares

La tenue du congrès portant la désignation du remplaçant  du Juge décédé Polycarpe Mungulu   a été confirmé pour ce vendredi27 mai 2022.  En dépit de ce terrain d’attente trouvé entre ces deux responsables, les députés du Nord-Kivu et de l’Ituri se disent déçus  du comportement qu’ils ont qualifié d’irresponsable de deux présidents  deux chambres qui perdent leur temps en se disputant  sur les ‘’ Futilités’’.

A en croire  Gracier Irachana et Jean-Baptiste Muhindo Kasekwa, toutes les institutions de la RDC devraient se mobiliser autour de l’armée congolaise pour défendre la ville Goma face  à l’agression Rwandaise et combattre toutes les forces négatives en Ituri  et au Nord-Kivu. Ces deux élus nationaux, les attaques au tour de Goma devrait mobiliser  toutes les institutions de la République notamment le parlement et le sénat  afin de soutenir les FARDC et défendre le territoire national estime l’élu de Goma, Muhindo Kasekwa Jean Batiste : « Les territoires de Nyiragongo et Rutshuru sont victimes d’une nouvelle agression  à partir du Rwanda sous couvert du M23 » déclare-t-il en poursuivant que l’armée régulière de la RDC est confrontée sur plusieurs attaques simultanément , mais malheureusement  les chefs des institutions à Kinshasa sont préoccupés  par  la planification de la fraude électorale  et cela, en se disputant le contrôle de la Cour Constitutionnelle.

Il pointe du doigt, les autorités nationales

Par contre, l’élu de Bunya, Gracier Irachana  justifie la crise sécuritaire à l’Est de la RDC  par l’irresponsabilité et l’incompétence des autorités nationales : «  Que dire d’un gouvernement  qui refusent d’appliquer la résolution de la représentation nationale ? » s’interroge-t-il en continuant  que dire d’un bureau amorphe au sein de l’Assemblée Nationale ? Pour nous, la solution est d’identifier d’une façon responsable des congolais  et de les doter des armes approprier pour  défendre notre territoire national conforment à l’article  63 de notre constitution de la République.  Pour cet élu de l’Ituri, certains responsables de la RDC devraient être poursuivis pour la haute trahison.

Patrick Felix Abely depuis Kinshasa  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.