Kinshasa : André Atundu : « l’AMP n’est pas morte ».

La majorité  présidentielle  n’est pas morte soutient Alain Atundu. L’AMP existe et existera toujours étant qu’une structure politique de ceux qui avaient  signés la charte constitutive dans l’objectif d’accompagner  le président Joseph Kabila dans sa lutte politique pour la démocratie. Il a dit  lors d’une conférence de presse qu’il a tenu à Kinshasa le 03juillet encours.
Après l’apport  de précisions sur la continuité de  l’existence de la Majorité Présidentielle malgré que le président Kabila vient de mettre en place une nouvelle plateforme politique , le Front Commun pour le Congo. Le porte-parole de la Majorité Présidentielle  ajoute du nouveau, André Atundu Alain pense qu’à l’étape actuelle, la majorité présidentielle n’a pas  présenté  le candidat ni au provincial ni  au national  souligne ce grand auteur. Ceci pour quelle raison, c’est envie de faciliter  l’accès au seuil électoral  légal , la Majorité présidentielle s’organise à onze  regroupement s politique  électoraux. Ce dernier présentent conformément a la loi , les candidats sous leur label.  Alain André Atundu d’enchainer «  la MP appelle nos partenaires  de l’opposition  à régler leurs problèmes  internes dans un esprit positif, en ayant  l’esprit, l’intérêt majeur de la démocratie  et de nos population  qu’ils s’agissent de  la libération de la catégorie des prisonniers  encore détenus ou du remplacement au sein de la CENI » insiste-il . Pour ce fidèle de  l’AMP, les protagonistes concernés  par le remplacement du rapporteur au sein de la CENI,  doivent avoir le courage de se parler  pour espérer à aboutir à une solution satisfaisante.
Patrick Félix Abely

Input your search keywords and press Enter.