Ituri : 22 personnes tuées, bilan d’un affrontement entre les FARDC et les ADF Boga et Tshabi

Selon les sources proches des FARDC au Sud  -Est de l’Ituri précisément à Boga et Tshabi, 7 militaires loyalistes et 15 rebelles  identifiés comme des ADF ont été tué la semaine dernière dans cette partie de la province de l’Ituri. C’était au cours d’un accrochage  entre  notre armée  et ce groupe des miliciens.   Notre source poursuit qu’il s’agit d’un convoie des militaires des FARDC  qui a été intercepté   et tombé dans une embuscade  de ce groupe rebelle.

A en croire  le responsable de l’armée congolaise sur place,  les FARDC revenaient d’une mission de libération   de 150 otages  qui étaient détenus par ce groupe armé. Le Gouverneur Militaire appelle ainsi la population  au calme et promet de poursuivre  des opérations musclées pour mener à bout  ces hors-la loi.  C’était le week-end dernier que l’armée loyaliste a annoncé  la libération d’une trentaine  des congolais, pris en otage par ces rebelles  des ADF dans le territoire d’Irumu.

Les FARDC ont tombé en attentat

Des sources concordantes, le colonel ayant conduit  des troupes  congolaises  a été tombé dans une embuscade tendue par ces rebelles bien connus comme des ADF, précisément à Boga à environ  120 kilomètres   au Sud de Bunia.  C’est à l’issue d’un échange  des tirs entre les deux parties adverses ,  sept militaires du rang  des FADC  vont  tomber sous le drapeau national  et  quinze de ces rebelles précités  seront   neutralisés  précise le Gouverneur Militaire de l’Ituri, Johny Kashama  en dit plus : «  nous avons perdus , 7 éléments, ces voyants militaires  qui ont montré leur abnégation  face à cette ennemie en commun qui  nous a surpris à Tshabi et à Boga » explique-t-il en poursuivant que, nous allons peut –être  à la deuxième où  nous allons  commencer avec des patrouilles motorisées. Ce responsable de l’armée congolaise en Ituri  a compatit avec les familles  des  soldats  tués sur les lignes de ce front ,  le Gouverneur  soutient pouvoir compter sur  nos forces pour pacifier  durablement  cette partie du territoire national conformément à la mission qui lui a été donnée par le commandant suprême des armées pendant cette période dite ‘’ Etat de Siege’’. Il faut dire que,  c’est depuis cela quelques semaines que,  le trafic  routier   sur la route reliant  Bunia  et le Nord-Kivu, la  nationale n0 4  est suspendu  suite aux atrocités de ces groupes rebelles identifiés comme des ADF.

Nestor Mirugi depuis Bunia pour Emergence Plus

Input your search keywords and press Enter.