Goma : Suite et fin du séminaire de renforcement de capacité des agents et cadres du ministère des affaires foncières des circonscriptions foncières des provinces du Nord et Sud-Kivu

0 Shares

Les  activités de cet atelier  marathon de quatre jours   se sont déroulées sous le haut patronage  du ministre de tutelle, Aimé Sakombi Molendo  et sous la coordination  de son Secrétaire Général   Mugangu Mulimushi Gérard  du 18 au 21 Janvier en cours dans la salle de l’hôtel Linda à Goma. Selon notre source, ce sont les conservateurs des titres immobiliers  foncières du Nord- et Sud –Kivu,  du Haut Katanga , Lualaba , Ituri, Tanganyika  et la ville province de Kinshasa qui ont pris part à cet atelier de renforcement de capacité afin d’améliorer  le secteur foncier.
Les Chefs des bureaux de 26 circonscriptions  foncières des provinces  du Nord et du Sud-Kivu  ont aussi été conviés à cette grande messe de Goma où le ministre Aimé Sakombi a passé quatre jours ouvrables en train de conduire  personnellement les travaux  de ces assises qui a réuni  plus aux moins 500 cadres des administrations foncières de la RDC ainsi que des délégations ayant accompagnées du ministre, le Gouverneur militaire du Nord-Kivu ainsi que  le Secrétaire Général aux Affaires Foncières   de la RDC. Faustin Azoko Mbombonayo,  le conservateur des titres immobiliers   de Bunya, l’un des participant  en parle plus : « Les communications ont été présentées à l’assistance  des débats et discussions  diverses. La première journée  a été consacrée pour son avant midi par l’ouverture officielle  par le Ministre  de Tutelle,  précédé du mot de bienvenu du Gouverneur Militaire  constant Ndima et clôturer de la présentation du Secrétaire  Générale  sur des objectifs poursuivis par ledit séminaire » explique-t-il.

le chargé de presse au ministre des Affaires Foncières


Des communications  pour une cible bien définie
Plusieurs   communications ont été faites par les cadres de ce ministère   et le Consultant National à la Réforme  Foncière  notamment  par le Prof Ordinaire Severin Mugangu , Makando Mbuu , Directeurs au Secrétariat Général , Balega Nzagunziko , Mbombo Godet, Chef de Division  à ce ministre  à la Direction d’étude et Planification  à ce Secrétariat Général , Kalangilwa Ngoyi , Conservateurs des Titres immobiliers de la Gombe , Mwana Mboka Machine Bertin , Conservateur des Titres immobiliers de Kinshasa Barumbu , Sangwa Mulela , Chef de Division du Cadastre  dans le Lwalaba,  Katuta Kangeya  , Conservateur des Titres immobiliers de Lubumbashi Ouest , Tawanga Shamamba , Conservateur des Titres Immobiliers de Goma , Edo Kahoma, Chef de Division du Cadastre  de Lubumbashi  au Katanga.
Des travaux bien planifiés
Pendant ces quatre jours, le déroulement des travaux a consisté  par la présentation des thèmes retenus  en ces séminaires par les formateurs. Ainsi donc cette première journée a été consacrée pour des présentations  des termes purement techniques  judiciaires et juridiques   dont les nations essentielles  de la loi foncière, les principes généraux du cadastre, la rédaction des procès-verbaux et rapports  par des techniciens   et cela a été suivi des jeux des questions-réponses, les attributions des uns et des autres. Pour la deuxième journée, les présentations  il a s’agit  de partager sur les attributions des bureaux,  dossiers cadastraux, la loi foncière quant aux règles  des procédures et des compétences en la matière, l’opposition,  les remplacements  de certificat d’enregistrement en cas des pertes ou perditions, l’exécution des décisions judicaires par l’administrations foncières … Quand à la troisième journée,   les notions des compétences , les dossiers cadastraux  , les affaires courantes du cadastres et les instructions pérennantes du cadastre , des notions de lotissement ….  Enfin, la quatrième journée a été employée pour  les modes des calculs  de droits taxes, loyers  et autres….
Objectifs atteints  par le ministre Sakombi
Pour le Ministre de tutelle Aimé Sakombi qui a été interrogé sur  son impression après ces quatre jours des travaux intenses  de ses agents et cadres, il pense que  les objectifs sont atteints car un travail de cinq jours a été effectué pour quatre, ce que la détermination a été au maximum  en termes des lois et des recommandations dans la foncière de la RDC : « Nous avons renforcé les capacités et mis à la disposition des agents toutes les reformes opérées depuis bientôt trois ans dont la bancarisation, les opérations immobilières  de l’Etat, la certification de l’expertise  sur l’exécution des décisions de la justice, traitement des dossiers au cadastre  ainsi que la prochaine réforme de la loi avec toutes les innovations  qui vont suivre » déclare-t-il  et d’ajouter que le train se requinqué  et il a été pour son ministère que le train de la foncière se remette sur le rail  pour qu’il fasse de son administration  foncière un modèle à suivre.   Par ailleurs le Gouverneur Militaire Constant Ndima s’est dit l’homme  le plus heureux  de la journée car  les conflits fonciers  constituent le gros  des problèmes que rencontrent sa province et ceux-là occasionnent  un climat d’insécurité car certains personnes veulent souvent se rendre justice  sur les conflits des terres et ceux-ci occasion parfois des morts d’hommes et d’autres conséquences graves. Notons que des brevets sanctionnant la fin de cette formation ont été remis aux participants par les ministres aux affaires foncières et le Gouverneurs Militaire Constant Ndima à la satisfaction  de tous.
Norbert Mwindulwa
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.