Goma : Six bandits de grands Chemins dont l’assassin de l’ambassadeur Italien, présentés au Gouverneur militaires du Nord-Kivu

0 Shares

Ils sont trois groupes parmi lesquels, des bandits de grands chemins identifier comme des  présumés auteurs  des assassinats de l’ancien ambassadeur Italien au Nord-Kivu, Lucas Atanazio,  de l’homme d’affaire congolais Simba Ngezayo, des braqueurs de la BIC à Goma et d’autres enlèvements ciblés. Ces derniers ont été présentés par Oba Van Yang,  commissaire Provincial de la Police Nationale Congolaise.

les bandits à mains armés devant les services de sécurités à Goma


Parmi ces présumés Bandits figurent les assassins de l’ancien Ambassadeur Lucas Atanazio  tué le 22 février 2021, l’homme d’affaires Simba Ngezayo  tué le 03 Novembre 2020 et les présumés kidnappeurs de trois humanitaires  l’ONG0 concerne à Luanga dans le  territoire de Masisi.  Les uns opéraient dans les pays voisins notamment les Rwanda et l’Ouganda  et dans la province du Maniema disent des sources policières.

Pas de commentaire!


D’autres sont basés à Goma
Les autres  parmi  ces bandits  menaient leurs activités criminelles dans la ville de Goma et ses environs  a souligné le Commissaire Provincial de la Police, Aba Van Yang , le Commissaire Divisionnaire Adjoint   en parle plus : «  celui qui  a réussi à tirer sur l’ambassadeur c’est aspirant  et quand  il a tiré sa l’ambassadeur, ils ont témoigné avoir regrettés de  commettre cet acte , ils ont été arrêtés le 08 janvier 2021 » explique-t-il en poursuivant que, quelque temps après s’être mieux renseigner sur leur forfait , nous avons arrêtés Balumu , qui en est le spécialiste.
Que la justice soit rendue aux noms des victimes
Le Gouverneur Militaire, Le Lieutenant Général Constant Ndima   exige  que ces présumés coupables soient vite-feu déférés en justice  ainsi ils devront être jugés par la justice militaire : «  je lance un appel à notre justice. Ce sont eux qui  est notre bras de secours, aujourd’hui même que la justice  soit faite   et que les familles des victimes trouvent des réponses  et connaissent officiellement leurs  bourreaux »   souhaite-t-il. Il faut dire que d’autres présumés bandits cités  dans ces mêmes affaires ont déjà été défaire devant la justice , mais les décisions judiciaires tardent à venir.
Norbert Mwindulwa

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.