Goma : Rubens Mikindo de l’UDPS vient affermir leurs militants

Le Secrétaire Général adjoint  chargé de mobilisation, stratégie et propagande de l’UDPS est arrivé ce 29 novembre en cours à Goma en provenance de Kinshasa. Rubens Mikindo dit venir battre campagne pour son candidat à la présidence Félix Tshisekedi  et lui –même à la députation nationale.
Rubens Mikindo a expliqué à la presse les raisons qui ont poussé les candidats Kamerhé et Tshisekedi à s’unir pour constituer une force imposante qui devra  faire face au candidat de le FCC, Shadary Emmanuel afin d’obtenir une vraie alternance politique civilisée en RDC «  nous sommes en démocratie et chacun  doit avoir son point de vue et on respecte leur façon de voir les choses car politiquement, c’est faisable  qu’on retire des signatures si , on se sent dupé par ses collaborateurs » explique-t-il en poursuivant que, sous peu , Trump a retiré sa signature sur le problème de réchauffement climatique, de même qu’ Emmanuel Macron  a changé sa position sur l’affaire des Jilin jaunes  en France. Le SG adjoint de l’UDPS en chargé des stratégies a soutenu que, des vrais leaders politiques sont toujours à l’écoute  de leurs bases et montrent qu’à tout moment  qu’ils seront confiés le pouvoir, ils seront à l’écoute de leurs bases respectives. Le candidat Rubens souligne qu’à l’UDPS, ils fonctionnent à pyramide reversé, c’est –à-dire que, c’est les militants qui ont les pouvoirs et le lèguent ceci à leurs  leaders afin de l’exercer pour leurs intérêts généraux. Ce grand opposant politique se réjouit du fait que son président a fait retour en arrière d’une signature d’accord politique entre opposants garnie de ruse et de mensonge «  nous n’avons pas été d’accord avec cette forfaiture-là,  nous devons montre à la face du monde que nous sommes sérieux en faisant des choses sérieuses  car on devrait plus donner la possibilité à la mouvance Kabiliste de continuer  à détruire ce pays» insiste en souligne que leurs amis opposants de l’aille Martin Fayulu travaillent en mèche avec le pouvoir actuel selon certains signaux. Au final, Rubens Mikindo pense que  l’UDPS doit participer à ses élections avec ou sans la machine à voter. Son parti politique a monté des tragédies pour contourner toute fraude électorale. Et si fraude, il aura, le parti chère à Félix Tshisekedi va appliquer l’article 64 pour libérer les congolais  du pouvoir actuel a-t-il  souligné dans son speech.
Norbert Mwindulwa

Input your search keywords and press Enter.