Goma : « Rien sans les femmes » couronne Brigitte Semivumbi pour sa bravoure à la tête de la commune de Karisimbi

La structure « Rien sans les femmes » a couronné ce mardi 30 novembre 2021, Brigitte Semivumbi bourgmestre civile de la commune de Karisimbi en ville de Goma pour sa distinction dans la gestion de la caisse de l’État avant l’instauration de l’état de siège dans la région. C’est dans le cadre de la campagne de 16 jours de lutte contre les violences basées sur le genre que cette activité a eu lieu ce mardi à Goma.

Brigitte Mbahike donne ses impressions devant la presse

 

Au cours de la cérémonie y relative qui s’est déroulée à l’esplanade de la mairie avant d’aller chuter à la maison de la femme, Madame Nelly Kyeya, point focal adjointe de la structure « Rien sans les femmes » a devant la foule prêché la participation de toutes les couches sociales que politiques dans la lutte contre les violences faites à la femme congolaise en général, celle de la partie Orientale du pays où se vit une insécurité sans précédent en particulier.

devant le maire de la ville de Goma et ses connaissances

 

Faisant allusion au thème national choisi pour cette année pour les 16 jours de lutte contre ces violences « Ensemble avec l’état de siège, tolérance zéro contre les exploitations et abus sexuels au Nord-Kivu » ; celle-ci en a profité de l’occasion pour inviter toutes les autorités installées dans le cadre de la matérialisation de l’état de siège, à s’impliquer personnellement dans ce combat de violences basées sur le genre.

rien sans les femmes dans ses œuvres

 

“Nous avons remarqué beaucoup de défis auxquels font face les femmes qui veulent intégrer la gestion de la chose publique. Et cela pénalise le pays en lieu et place qu’elles apportent leur part dans l’avancement du pays” a-t-elle dit.

 

De son côté, la représentante des femmes engagées dans la politique a dans son discours invité toutes les autorités à l’implication des femmes dans la reconstruction et la pacification de la République démocratique du Congo.

 

“Les femmes ont un grand devoir et un travail à jouer pour l’avancement du pays. Naturellement, les femmes ont été créées  fortes, car elles sont toutes les stratégies nécessaires pour répondre aux besoins qui se présentent dans leurs familles, sociétés, etc. Elles sont la capacité non-négligeable, elles ont une compétence, c’est pourquoi elles doivent participer avec les hommes à la gestion du pays pour éclater leurs capacités” a soulevé Madame Neema Bakaylwira.

 

*Brigitte Semivumbi, la femme la plus honorée ce 30 novembre 2021 par ses paires*

 

Reconnues grâce à ses démarches, initiatives et surtout la bonne gestion de la caisse de l’État à la tête de la commune de Karisimbi, Brigitte Semivumbi bourgmestre civile en congé, s’est vue être couronnée par « Rien sans les femmes » ce mardi à Goma. Cette structure indique que cette reconnaissance fait suite à la bravoure qu’a faite preuve cette femme forte et qualifiée de « meilleure » bourgmestre avant l’instauration de l’état de siège dans la région par le chef de l’État.

 

À l’honneur, Brigitte Semivumbi a pour sa part, salué toute personne plus particulièrement les femmes qui ont de part et d’autre, contribué jusqu’à ce qu’elle soit couronnée par cette structure féminine aux côtés d’autres venues pour la cause.

 

“C’est pour nous un honneur d’être couronnées ce jour par les femmes de Goma. C’était une longue lutte, moi seule, je ne pouvais pas, mais si j’ai réussi, c’est grâce à la contribution des femmes, des hommes, des agents de la commune et de ma famille qui me soutiennent toujours. Je remercie aussi le chef de l’État qui a décrété l’état de siège, qui est pour moi une école où j’apprends d’autres idées qui peuvent m’aider à d’autres fonctions au moment opportun” a-t-elle indiqué, avant d’inviter toutes les femmes à avoir confiance en elles et compter sur leurs capacités naturelles.

 

Elias Haungama

Input your search keywords and press Enter.