Goma : Patrick Mundeke dénonce le flou qui contour le repérage des certains bureaux de vote

Le congolais a gagné ce combat  car le président sortant a pensé qu’il était plus fort que le peuple. Mais souvent le peuple gagne toujours. «  Nous l’avons exigé le vote et nous  le mettons aujourd’hui hors-jeu. Le congolais a réussi  là où le Burundais, Ougandais et le Rwandais n’ont pas réussi, voilà mon motif de soulagement » déclare Patrick Mundeke, Conseiller national de Moïse Katumbi  en charge de la Jeunesse au sortir de son bureau de vote. Il ajoute qu’il y a un problème réel qui s’est produit lors de ces élections. Pour lui, il y a une volonté manifeste  dans le chef de la CENI pour diminuer  l’électorat  de la plateforme politique LAMUKA à l’est  de la RDC « le pouvoir est entrain de diminuer le vote sanction du peuple  et ça, c’est inacceptable. Beaucoup de personnes ont des cartes d’électeurs, mais vue qu’on a délocalisé leurs bureaux de vote, ils ne savent plus où voter »  s’indigne-t-il. Patrick Mundeke affirme avoir circulé plusieurs  bureaux de vote  de Goma, là, la population réclame de pouvoir exercé leur droit de vote, mais la CENI  n’aurait pas une réponse satisfaisante  quant à ce. Il a fini par affirmé que, leur rival politique, Emmanuel Shadary  ne peut pas gagner au Nord-Kivu  parce qu’il n’aurait pas assez d’électorats dans cette partie de la province. Contacté, le Responsable de la CENI au Nord-Kivu dit avoir  amorcer  une solution rapide et efficace  pour que, les gens qui devraient voter à la mairie de Goma aient votés par procuration comme des témoins et des journalistes afin de finir avec ce problème.
Norbert Mwindulwa

Input your search keywords and press Enter.