Goma : L’ONG APEDH plaide pour le choix d’une femme à la tête de la CENI en RDC

L’Organisation des Droits de l’Homme Action  pour la paix, l’Education  et la Défense  des Droits Humains, APEDH en sigle a tenue une conférence de presse ce mardi 24  Août 2021 à  Goma.  C’était pour exprimer sa motivation   dans le choix du prochain  président de la Centrale Électorale  en  RDC. Cette ONG  soutient  que le choix des hommes  à beaucoup de postes à montrer ses limites, c’est pourquoi, elle propose  une femme.

en pleine conférence de presse à Goma

Selon Brigitte, la chargée du genre à l’APEDH  la femme   est un amour, elle gère  tout  avec son cœur  et non la dictature  ,  elle est sincère et intelligente aussi ,  la femme mérite bien ce poste  pour mener à bien la RDC  dans  son émergence économique, politique ,  sociale et même culturelle. Elle revient sur  la motivation  leur proposition  en ces termes : «   nous avons fait appel à vous, chevaliers de la presse, le 4e pouvoir pour qu’en fin vous puissiez  relayer notre message, celui  de promouvoir la femme à la tête de la CENI.  A ce sujet, nous pensons  que,   les hommes ont  démontré leur limité sur ce choix là,  les responsables  religieux se font achetés leur  conscience par des  politiciens  afin  de  leur choisir une marionnette, ils se disputent et jusqu’ici,  aucun consensus »  insiste-telle  en ajoutant  que,  la femme est souvent écartée  lors des rencontres de prise des décisions en RDC, pourtant , elle est la pièce maîtresse du Développement et de la Démocratie en RDC.

L’APEDH appelle à l’égalité des chances pour tous

L’APEDH  appelle les autorités  à reconsidérer les valeurs humaines consécutivement aux articles de la Constitution de notre  pays  qui selon  elle, parle de  l’égalité de chance  aux postes de prise des décisions. Elle pense que,  c’est de cette façon là que, la femme congolaise pourra se se faire  promise et cela sans discrimination  aucune.

Promouvoir la femme, c’est promouvoir la nation congolaise

Dans les mêmes vaines, Badelaire Mastaki Isaac, le Chargé de Communication de l’APEDH  a ajouté que, les Droits de la Femme et de la Jeune Fille, font partie des Droits Humains, à cet effet, ils couvrent  tous les aspects de la vie humaine dont l’éducation, la santé pour tous, la participation politique  de la femme et la jeune fille  pour ne citer que ceux-là.  C’est la raison pour laquelle, Cette ONG  pense que,   faire le choix d’une femme à la  tête  de la  CENI, c’est pallier aux problèmes de la politique  congolaise, mais aussi à la promotion du genre  dans notre pays.  Il faut dire que, l’APEDH  est une Organisation Non Gouvernementale qui œuvre à l’Est de la RDC. Elle a comme objectif de protéger et défendre les droits  de la femme, fille et ceux  des enfants affectés dans les groupes armés, encourager la participation de la femme  dans la recherche de la paix, soutenir les activités d’autonomisation par la mise en place  des formations professionnelles  et des activités génératrices des revenues. Elle lutte aussi pour toute forme de violation des Droits de l’Homme commis à l’égard de la femme en  créant  un  environnement  propice  au développement harmonieux des enfants  et de la femme.

Norbert Mwindulwa  

Input your search keywords and press Enter.