Goma : Les banderoles et affiches de la campagne électorale restent toujours visibles au mépris de la loi

La propagande électorale a pris fin depuis  le vendredi 21 décembre en cours, mais cependant on remarque quelques photos et banderoles qui occupent la place publique dans la ville de Goma foulant ainsi au pied à la loi électorale  de la RDC. Toutefois les candidats ont cessé de battre  campagne.
L’image de la ville de Goma ressemble à celle  des jours précédents  avec cette fleuraison d’affiches et des photos des candidats aux différentes élections reportées ce jour au 30 décembre en cours. Quartier Katindo, Birere,  Kabutembo, Turunga, Kilidjuwe, des Volcans, Paternelle de l’INSTIGO et un Kilomètre témoin  par exemple… toutes ces voies présentent encore le visage  de la campagne électorale. A certains endroits Banderoles, photos et bâches intéressent encore les enfants de la rue qui circulent dans la ville.  Des sources proches de vendeurs de cartes de crédit,  au niveau de la passerelle de l’INSTIGO où certains gros banderoles ont disparu depuis le vendredi tard la nuit pour  les revendre  aux restaurateurs  « ce sont des enfants de la rue  qui les ont enlevé et allés le vendre aux restaurants de fortune » déclare-t-il. Des maisons de publicités  qui cèdent  leurs espaces aux  pénaux publicitaires se disent satisfaits de leur business  exilique Arsène Kamundu, l’un d’eux «  maintenant on dégage les bâches sur nos espaces car le délai expire déjà. C’était pour un mois de location pour les remplacer par le message de nos clients habituelles » explique-t-il. Dans un communiqué  de presse no 031 du 21 novembre  2018, la CENI  a prévu une disposition légale à prendre par les candidats  au clôture de la campagne électorale, c’est celle d’enlever 24 heures avant  toutes les affiches et banderoles dans un rayon de  100 mètres du centre de vote.
Norbert Mwindulwa

Input your search keywords and press Enter.