Goma : Le CICR célèbre son jubilé d’argent de ses actions humanitaires au Nord-Kivu.

 C’est sous le fond  d’un   concourt  des dessins, de la peinture,  de la musique et  de la comédie  que plus de 500 jeunes  ont assisté leurs œuvres sur les travaux que réalisent le Comité International de la Croix Rouge durant ses 25 ans au Nord-Kivu.  Le responsable du CICR/Nord-Kivu a promis de poursuivre leur mission et appelé à cesser le cycle des violations. L’état congolais leur a  promis à son  tour, une franche collaboration.

Mr Carlos, le patron du CICR fait le point à la presse locale

 La   journée de jubilé d’argent sur les actions humanitaires du CICIR a été effective  ce 17 Aout 2019 à la Maison des Jeunes.  Au cours de cet évènement organisé  en marge de la journée  mondiale  de l’aide humanitaire ,  10 dessinateurs  et des peintres ont  été honoré  dans le nombre  de  200  candidats qui ont été en lice  à travers  leurs œuvres d’esprits dans le but de gagner des prix. Des ordinateurs, tablettes et autres biens de valeurs leurs ont été offerts pour les encourager. 

Le divertissement  en faisait partie

 Au chapitre des divertissements,  l’artiste musicienne  Dety Darba et son homologue Frank Issa alias le Rossignol  ont livré un chaud  en présentant une nouvelle chanson qu’ils ont composé  pour apprécier l’action humanitaire que mène  le CICR en RDC en général et au Nord –Kivu en particulier. Par la même occasion, l’artiste comédien  Mzee Mbukuli  a rendu hommage aux  déférents sacrifices que ces  Organisations offrent  bénévolement  au peuple congolais   à travers sa pièce théâtrale, le CICR et la Croix Rouge du Congo qui selon lui, sont résolument engagés  dans les actions humanitaires pour apporter un soulagement  aux nécessiteux  affectés  par des conflits armés  et des violences récurrentes dans cette partie de la République Démocratique du Congo.

25 ans d’actions humanitaires réalisés par le CICR

Par ailleurs le chef de la sous -délégation du CICR Nord-Kivu, Carlos Batallas a souligné que,  la manifestation de ce jour fait suite  à la reconnaissance   l’action humanitaire  du CICR durant ses 25 ans  dernières.  Il a  salué peu après le courage et la résilience  de population du Nord –Kivu  malgré les souffrances  et les violences auxquelles  elles font face. A l’en croire,   les congolais du Nord-Kivu  ont toujours l’impression que leur capacité de reprendre leur  vie  et de surmonter toutes leurs difficultés n’a jamais cessé d’exister  pendant  ces 25 ans.  Son organisation  continue  à réunir des milliers  des personnes qui ont été séparées de leurs familles à  cause des conflits  armés , ils soignent les blessés de guerres , surviennent  aux besoins essentiels  en termes de nourriture  et eau ainsi que  sensibiliser  les porteurs d’armes  sur la nécessité de respecter les lois de la guerre  et la dignité humaine tel que l’exige les Droits International Humanitaire.

Malgré leurs efforts, les besoins restent énormes

 Malgré  tout ce que font  le CICR et CRC,  les besoins humanitaires  ne font qu’augmenter  en province du Nord-Kivu. Le chef de la sous-délégation en province  soutient qu’ils vont continuer à agir  et appelle à la cessation de cercle de violence contre la population civile.  Appelé à prendre la parole, le représentant du maire de la ville Mwisa Nkese Timothée  a de fil en aiguille  salué les actions philanthropiques faites par le CICR et a promis  de leur  apporter de leur soutien     en temps réel. Il faut dire qu’au cours de  la semaine en cours, un deuxième   évènement  devra avoir lieu  en province du Sud-Kivu, précisément dans la ville de Bukavu à partir du 22 Aout 2019 dans les installations du Collège Alfieri

Rose Kashala

Input your search keywords and press Enter.