Goma : l’accueil d’Emmanuel Shadary, au top de tous les autres candidats président

Le candidat du FCC, le N0 13 est arrivé à Goma le dimanche 16 décembre 2018 Emmanuel Ramazani Shadary a tenu un meeting géant au stade des volcans de Birere devant une foule qui l’attendait. Marie-Olive Lembe Kabila l’a accueilli à ce stade et a demandé à la population de Goma d’éviter d’être manipulé.
Pour madame Olive-Kabila, le Candidat N0 13, représente l’espoir pour le Congo « point n’est besoin de vous rappeler que, le nom d’Emmanuel Shadary c’est Dieu avec nous » déclare-t-elle en ajoutant que chaque chose à son temps. La première dame de la RDC a rappelé ses frères et sœurs de Goma à ne pas oublier d’où vient la province du Nord-Kivu en particulier et la RDC en général « nous tous, savons l’intimité de nos familles ici à Goma, nos difficultés. Maintenant on a déjà fait un pas de plus et on a besoin de le poursuivre et non régresser car le plus important pour nous, c’est le développement » insiste-t-elle. Ici, la distinguée première dame de la RDC met en garde ses concitoyens qu’il n’y a aucun de ces candidats qui se prétendent de tout changer à un clin d’œil comme si, c’était une baguette magique. Ces candidats pour elles, semblent tous démagogues. « faites attentions de ces candidats qui disent vouloir changer tous à laps du temps, c’est du pire mensonge car avant de se prévaloir, il doit rembourser d’abord des petites dettes des gens gagne-petit » confie-t-elle et de poursuivre, l’autre n’a pas une stabilité familiale, marié par une femme et vous voulez venir nous dire que , vous allez nous diriger et vous serez un président exemplaire, nous disons non et devons interroger l’histoire de tous ces menteurs avant de leur confier notre pays.
La sécurité, priorité des priorités
Le candidat N0 13 à la présidence de la République a avancé que, sur son programme en faveur de la société, la sécurité sera sa priorité des priorités. Emmanuel Ramazani a par la suite transmis ses condoléances à toutes les populations de la RDC et particulières celles de Beni et d’autres recoins du Nord-Kivu qui souffrent des affres de guerre « mes condoléances à vous tous et que les gens ne viennent pas faire de la blague au Nord-Kivu, ils font la politique-politienne disant qu’ils vont déplacer l’État-major général de nos forces armés au Nord-Kivu, c’est faux » insiste-t-il en soulignant que, sur son projet de société , son cheval de batail reste la restauration de l’autorité de l’Etat sur l’ensemble du territoire national. Le candidat du Front Commun pour le Congo informe les populations de Beni et de Butembo qu’il maitrise leur peine et il va faire en sorte que, leur souffrance soit définitivement finie une fois élu à la présidence de la RDC. Il indique aussi qu’il ne peut pas dire devant la population qu’il va déplacer le QG des FARDC car ce sont des secrets d’état et la population verra ces problèmes restaient au passés de leur quotidien.
La place des détourneurs est en prison
Le dauphin de Joseph Kabila a indiqué en outre qu’il reste déterminé contre le détournement des biens de l’état et promet d’ouvrir la guerre sévère à quiconque tombera dans ce piège « je ferai la guerre pour que la cohésion , l’unité soit une réalité au Nord-Kivu car je connais tous les peuples du grand Kivu, le bakano de Walikale, Nyanga, les hunde de Masisi, si c’est à Lubero où Kipese , je vous connais mieux que quiconque de mes challengers » explique-t-il en ajoutant , la paix sera restaurée d’une manière durable et vous allez vaquer à vos occupations sans difficulté, ni barrière et moins encore des guerres civiles et des Kidnappings ciblés. Il a fini par solliciter les voix de ses sœurs et frères du Nord-Kivu à la présidentielle du 23 décembre prochain. Il mènera une guerre sans merci avec les détourneurs de fonds de l’’état « je les mettrais en prison car une fois mobiliser les ressources financières de l’état, tout sera en ordre et on créera plus d’emplois pour les jeunes » promet-t-il. L’ambitieux programme du candidat Emmanuel Shadary prévoit également la scolarité des études au primaire, des bourses d’études aux étudiants, la construction des routes, des stades et autres infrastructures de l’état congolais.
Norbert Mwindulwa

Input your search keywords and press Enter.