Goma : La Fondation Kasikila a lancé officiellement la cérémonie des activités des jeunes et femmes entrepreneurs dans son programme ‘’Vision Main dans la Main’’

0 Shares

Ça y est Me Rachel Kasikila, l’initiatrice du  programme Vision Main dans la Main vient de présenter officiellement certains jeunes et femmes  de sa Fondation  qui ont gagné  des financements dans le concours COPA  de PADEM-PME. Ceux-ci  viennent de bénéficier des  financements de la Banque Mondial et du Gouvernement de la RDC.  C’était le lundi 17 Janvier à Ngangi dans les périphéries de la ville de Goma.

Me Rachel Kasikila fait le
point à la presse


C’est dans le but de créer  de  nouveaux millionnaires en RDC ainsi augmenter  l’économie nationale  et promouvoir l’auto-prise en charge des jeunes et femmes  de notre pays. Me Rachel Kasikila revient sur  l’objet de  cette cérémonie qu’elle organisé le Lundi 17 janvier 2021 dans la salle Servediane  de Ngangi : « Ma Fondation a accompagné  ces jeunes et femmes entrepreneurs  dans notre programme intitulé  Vision  Main dans la Main  en collaboration  l’ASBL  FEJADI » déclare-telle en ajoutant que son programme à quatre piliers dont notamment l’accompagnement des jeunes et femmes en termes de renforcement des capacités  et l’entreprenariat,  l’accompagnement des vulnérables , l’accès facile à l’éducation  et aux soins de santé entre autres les objectifs de la vision main dans la main dans la main A la question de savoir pour avoir jeunes et femmes comme cible ?

leurs produits fabriqués à leur propre main à Goma


Sa cible, une catégorie souffrante
Madame Rachel Kasikila soutient qu’après des enquêtes menées par sa Fondation, les résultats sont tels que, ce sont des jeunes ainsi des femmes qui sont des couchés des populations  les plus  vulnérables dans notre  société  en  ville de Goma. C’est la raison pour laquelle, elle tient à les appuyer tant soit peu  pour que leur niveau de vie  monte d’échelles  et qu’ils se prennent en charge en créant  leurs propres initiatives en termes d’entreprises locales. : «  Les jeunes n’étaient pas à mesures d’élaborer  un plan  d’affaires, nous avons engagés une experte en la matière pour les former et aujourd’hui 18 jeunes et  23 femmes bénéficies déjà  de ce fonds de subvention de l’Etat  pour créer des richesses locales » se réjouisse-telle.

No comment!


Sa Fondation a financé ces activités
Des fonds propres  engagés par la Fondation Rachel Kasikila pour accompagner ces jeunes et femmes  et cela, sans  attendre quoi que ce soit en retour.  Cette brave femme, la Juriste Rachel Kasikila a lancé un appel à d’autres jeunes et femmes désœuvrés de rejoindre sa Fondation pour  de possibles  encadrements soient faits  afin de les sortir de la dépendance éternelle qui catégorie ces classes sociales dans la ville de Goma et ses environs.
Norbert Mwindulwa  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.