Festival Amani à Goma : UNFPA sensibilise sur la planification familiale et appui les initiatives de paix à l’Est de la RDC

0 Shares

Le Fonds des Nations Unies pour la Population, UNFPA  en sigle, signe une présence remarquée au festival Amani, 8e édition de ce vendredi 04 Février 2021  à Kituku, dans la ville de Goma. Selon Kennett Ehuzu, son Chef de bureau zone Est de la RDC,  leur présence sur  place se justifie par le fait  qu’ils veulent  appuyer les initiatives  de la paix  en  RDC  et cela,  précisément à l’Est du pays de Félix Tshisekedi.

en plein Festival Amani à Goma


La cible, ce sont les jeunes

l’un des jeunes sensibilisateurs sur la planification familiale à Goma


L’objectif, c’est aussi    toucher un maximum des jeunes  car ces derniers, qui sont des agents de la paix, ils ont un rôle très prépondérant à jouer  dans le conflit  à l’Est de la RDC.  C’est pour   aussi ,  obtenir un changement dans ce sens qu’ il faut  associer les jeunes qui constituant également une tranche d’âge très importante dans la société congolaise : « UNFPA  lutte pour des questions de santé de reproduction , du leadership des jeunes , de leur participation dans les différents processus aussi bien décisionnel que de mis en  œuvre des projets » déclare-t-il en ajoutant qu’ils ont trouvé d’opportunités pour travailler avec les jeunes  à travers leurs réseaux pour la population , la paix et le développement  au niveau continental , mais basé ici en RDC.
La Santé de reproduction fait une mention exceptionnelle
Ces réseaux donnent  des services sur la santé de reproduction des jeunes, l’accès à mise en œuvre  des projets de UNFPA, en participant  à leur mis en œuvre et les évaluations  de tous leurs projets  en RDC.  Dans cette 8e édition du Festival Amani, UNFPA a  mis en place des différents points des services  où ils donnent tout ce qui a trait avec la santé de reproduction , des discussions sur la paix , le leadership des jeunes  , la planification familiale  et des questions des violences basées sur les genres où les jeunes ont un vrai rôle à jouer. Elie Tasenya, président d’AFRIYAN, bureau décentralisé de Goma.
AFRIYAN, un réseau Africain des Adolescents, des Jeunes  et la population pour le Développement qui pense que, la sensibilisation mise en place par UNFPA  sur ces sites du Festival Amani, reste importante  car  il y a des personnes qui ont  besoin des dépistages volontaires  du côté VIH/SIDA et IST et leur prise en charge médicale qui demeure très impérieuse. : « Nous sommes censés d’amener ces personnes au grand besoin  de dépistage d’entrer à notre clinique mobile  pour bénéficier des services qui leur sont réservés  dedans » insiste-t-il.

les sages-femmes s’en sont pas du reste à ce Festival Amani


Les jeunes sont déterminés à sensibiliser
A ce sujet, les jeunes sensibilisent leurs pairs  et les sages-femmes le font aussi pour les dames.  C’est pourquoi, madame Matchozi Helene, sage-femme de formation que nous avons trouvée au Festival Amani  donne l’importance de leur sensibilisation sur la vie  d’une femme   grosse : «  UNFPA a toujours voulu qu’on ait zéro décès maternel, zéro cas de violence basé sur les genres, zéro besoin en planning familial non satisfait. Ici nous sensibilisons sur la planification familiale »  explique-telle en  poursuivant quand est-ce qu’une femme peut attendre une grossesse désirée  tout en luttant contre les grossesses précoces.  Un savoir  également pour limiter les grossesses  car au-delà de 35 ans d’âges, les risques sont augmentés  pour des complications  après accouchement. Toutes ces sages-femmes sont mobilisés  pour réduire sensiblement ces risques ainsi obtenir une maternité à moindre risque.
Norbert Mwindulwa    

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.