Eruption Volcanique de Nyiragongo : L’ONG MIM a assisté plus de 250 ménages des personnes sinistrés, vivant avec handicape et celles de troisième âge

A en croire  Madame Marie Ange Kysavuka,  Présidente de l’Association ‘’Mwanamke Inuka Namaendeleo’’ œuvrant dans le  territoire de Nyiragongo  bien  avant l’éruption volcanique et qui a vue  ses bureaux dévastés par cette éruption.  Cette aide, une expression d’amour du prochain, c’est la raison pour laquelle, ce dimanche 11 juillet 2021  l’ASBL ‘’MIM ‘’ est allée compatir  ensemble avec les sinistrés de cette partie de la province du Nord-Kivu.

la Président de MIM fait le point sur ses activités du jour à Nyiragongo

. Pour notre source, sa cible semble être oubliée parmi  des personnes qui bénéficient  des aides  humanitaires  dans le territoire de Nyiragongo pourtant  ces gens  restent les plus vulnérables : «   nous avons constaté que les vieillards , les personnes vivant avec handicape  sont plus oubliées  dans ses aides pourtant  ils sont dépourvus des certaines capacités corporelles et aussi de tous  , notre attention devrait être très soutenue sur eux » déclare-telle en poursuivant  que ces derniers se retrouvant souvent sous-logés dans les familles  d’accueil suite à leur vulnérabilité aigue  d’où  leur attention  particulière.

Leur kit a été composé de :

en pleine distribution des kits pour les sinistrés à Nyiragongo

Un  panier,  un couteau, un malaxeur, des louches, une cruche, une douze de cuillère, un brasero, deux casseroles, six gobelets et des assiettes à plats, de grosses assiettes  pour constituer  des objets   de cuisine dans les ménages de ces déplacés.  Marie Ange Kysavuka soutient qu’on peut apporter de la nourriture aux sinistrés, mais   s’ils n’ont pas une cuisine où  et des objets nécessaires pour préparer cette nourriture, ils risquent    de  la revendre ainsi aller au restaurant en lieu et place de préparer  pour toute la famille qui vit difficilement avec la faim au ventre  dans le Nyiragongo. Par ailleurs , les bénéficiaires n’avaient  qu’un seul mot dans leur bouche,  celui de dire merci  à ‘’Mwanamke Inuka Namaendeleo ‘’, c’est le cas d’Aziza Kiboko, la sexagénaire , émue par l’acte posé pour elles : «  nous disons grand merci pour avoir pensé à nous car beaucoup viennent ici , mais ils ne connaissent même pas si nous existons car nous n’avons plus de forces pour se battre  et avoir des jetons afin de bénéficier quelque » déclare-telle    en ajoutant que MIM   vient de penser aux oubliés de la société

Cette Organisation a été aussi victime de cette éruption

Etant sinistrée , elle-même, l’ONG MIM  lance  un appel  à des personnes de bonne foi pour  les appuyer  afin  qu’elle devienne plus opérationnelle des temps en temps dans  ce territoire et  poursuivre avec  son  département d’assistance humanitaire en faveur des nécessiteux. Ces premiers dons ont été l’œuvre de la cotisation de ses membres. Chacun d’eux, a mis  la main  dans sa poche pour   réconforter tant soit peu leurs compatriotes vivant  dans ces familles d’accueil à Nyiragongo.

Il faut dire que l’ONG  ’Mwanamke Inuka Namaendeleo’’  se bat bec et oncle pour revenir dans la scène des Organisations  humanitaires et se faire par la suite utile en  faveur des nécessiteux.  Depuis que,  ses bureaux ont été calcinés par l’éruption du Volcan Nyiragongo à Ngangi I,  elle a du mal à se relever c’est pourquoi, elle plaide pour  qu’elle soit appuyée  dans ce sens afin  qu’elle     reprenne à 100% ses actions  dans la région.

Albert Omba

Input your search keywords and press Enter.