EPST en RDC : Le Ministre Tony Mwaba accompagné de l’honorable Patrick Munyomo, à Goma pour lancer officiellement les épreuves du TENAFEP

Ça y est, le problème des Nouvelles Unités et les Non Payés à l’EPST vient de trouver une solution.  Un plaidoyer du député National Patrick Munyomo.  Le Ministre National de l’EPST  l’a confirmé devant la presse ce mardi 03 Aout 2021  à Goma.  Tony Mwamba souligne qu’il va aussi lancer   les épreuves des EXTAT   à partir de Goma.

 

Le Ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique (EPST) en sigle,  Tony Mwaba est arrivé à  Goma au Nord-Kivu ce mardi 3 août  2021.  Selon le patron  de l’Enseignant Primaire et secondaire en RDC, c’est  pour donner le go du Test National de Fin d’Etudes Primaires,  des épreuves  prévues  du 5 au 6 août en cours.  Selon notre source,  il est accompagné de deux élus nationaux dont l’honorable Patrick Munyomo et son collègue Mbindule, élu de Butembo.  Aussitôt  arrivé, le ministre Tony Mwamba  a été accueilli par le Gouverneur Militaire,  Constant Ndima, les militants de l’UDPS ainsi qu’une  délégation des enseignants et de leur syndicat.

Il parle de l’objet de sa mission

 

Le Ministre de tutelle en dit plus : «   Je me suis  décidé de venir lancer le TENAFEP à partir de la ville de Goma, en province du Nord-Kivu, pour la simple raison que,  depuis l’éruption volcanique de Nyiragongo, il y a eu des écoles qui ont été affectées » déclare-t-il en poursuivant, qui ont eu  des élèves qui ont connu des problèmes,  ont été même dispatchés dans certaines écoles et depuis lors, je n’avais jamais piétiné  sur Goma. J’ai voulu vraiment me rendre compte du bon déroulement de ces épreuves  ici à Goma et  cela,   de la manière dont ces élèves particulièrement touchés vont passer ces épreuves a-t-il insiste.

Le Cout de ces épreuves, prises en charge par  l’Etat

Le Ministre Mwamba a aussi réaffirmé que, réaffirmé que, ces épreuves sont totalement prises en charge par le Trésor Public, ce qui fait que,  la participation est obligatoire pour  tous les élèves finalistes du primaire : «  Ces épreuves sont totalement financées et prises en charge par le trésor public et donc il n’y a aucune raison qu’un élève finaliste du primaire ne puisse pas participer à ces épreuves parce que,  la participation est gratuite  »assure-t-il. La personne, la plus heureuse du jour, c’est l’honorable Patrick Munyomo  qui a amorcé ces démarché en  prenant en charge  l’équipe syndicale des enseignant de la province  et les amener avec lui à Kinshasa pour des suivis  et aujourd’hui, le Ministre rassure devant la presse que : «  les problèmes de Nouvelles Unités  est en train de trouver une solution. Nous commençons par peu des moyens, mais ils seront majorés pour  améliorer leur social » a-t-il  confirmé. Il faut dire que, peu avant  de se déplacer sur Goma, Le ministre Tony Mwamba a procédé lundi 2 août denier  à Kinshasa à un  lancement du processus de mise en retraite des enseignants en âge avancés. Une situation qui perduré en RDC et qui vient d’avoir une issue favorable.

Norbert Mwindulwa

Input your search keywords and press Enter.