Campagne électorale des gouverneurs : Muhindo Nzangi se veut le plus parfait des candidats au Nord-Kivu

Suite et fin ce mardi 28 mai en cours  de la campagne électorale des candidats  gouverneurs de la province du  Nord-Kivu. Le candidat Muhindo Nzangi de la coalition LAMUKA  a présenté son programme d’action  politique  pour cette province. C’était devant les 48 députés provinciaux. Il a proposé des solutions ciblant le secteur  de  la  sécuritaire  et autres en  province.

 Après la présentation du programme d’action politique du challenger Carly Nzanzu à Muhindo Nzangi. Ce dernier a parlé de l’insécurité qui est le facteur de blocage de  tout développement  en province du Nord-Kivu. Il a commencé  par les diagnostiques des problèmes  l’insécurité en province  afin de trouver des solutions durables «  mettre à la disposition des informations d’un encadrement pour que des opérations contre des FDLR, les ADF soient des informations qui aboutiront à des résultats,  nous n’avons aucune arme, nous allons transformer tous ces Mai mai en mains d’œuvres   qui vont nous aider à ouvrir des routes » souhaite-t-il en ajoutant qu’il a fait rêver les députés, sa province natale n’a plus les droits de continuer dans la médiocrité.

Le peuple veut un changement

 Pour lui, le peuple du Nord-Kivu a élu massivement les députés de LAMUKA, c’est une expression de la volonté d’un changement. Il plaide aux élus de respecter cette optique du peuple qui n’est que, le changement. Ceci  veut dire voter pour Muhindo Nzangi Butondo, le chef de fil de l’opposition au Nord –Kivu.  Il souligne que, ce 30 mai, le peuple attend que les élus puissent respecter leur choix en portant leur choix sur Muhindo Nzangi dit ‘’Butondo’’, le gouverneur de province.

Il plaide à la conscience des élus

 Il appelle enfin les  élus à  se souvenir de toutes les souffrances que subissent le peuple du Nord-Kivu  en votant pour un véritable candidat du Changement. Cette campagne électorale prend fin ce mardi  et met en lice quatre candidats dont deux de LAMUKA notamment Erick Kamavu et Muhindo Nzangi, un autre du FCC, en la  personne de Carly Nzanzu Kasivita, qui se place en pole position vue les incompréhensions des candidats de LAMUKA et un indépendant en la  personne de Théobald Binamungu. Des observateurs lucides soutiennent que, si la plateforme politique LAMUKA  va en ordre dispersé jusqu’au bout , elle aura du mal à  rapporter cette élection des gouverneurs étant donné que, Muhindo Nzangi  a un soutien sans faille de 9 députés provinciaux de LAMUKA  sur le 24  que compte cette plateforme politique  et son rival  dans LAMUKA, Erick Kamabu en a 15, qui seraient  fidèles  jusqu’au bout de cette élection. Sauf changement de dernière minute,  car selon nos sources, ces derniers recevront le mot d’ordre de ‘’Mzee’’ ou notable Mbusa Nyamwisi Antipas,  l’homme le plus respectueux jusque-là, de la communauté Nande ou Hira. Qui aurait se prononcer  pour Erick Kamavu. Whait and see disent les anglais.

Norbert Mwindulwa

Input your search keywords and press Enter.