Beni : Le Gouverneur Constant Ndima palpe du doigt l’application des mesures sécuritaires mises en place pour faciliter la circulation des marchandises et des personnes sur le tronçon Kasindi-Beni-Butembo

0 Shares

Le Chef de l’Exécutif Provincial  du Nord-Kivu, le Lieutenant Général Constant Ndima, séjourne dans le territoire  de Beni depuis ce lundi 25 Juillet 2022. C’est dans le cadre d’une mission d’itinérance dans cette région où il vient d’enfoncer le clou sur  les mesures  arrêtées pour sécuriser et rendre plus fluide le trafic sur le tronçon routier Kasindi-Beni-Butembo.

No Comment!

Le Gouverneur Militaire a ainsi  rassuré que, tout sera mis sur pied pour trouver une solution durable aux problèmes qui affectent  les opérateurs économiques de la province du Nord-Kivu et  la population toute entière : « Nous sommes venus voire ensemble avec les membres du Comité local de Sécurité, le Commandant secteur Sokola I,  Grand Nord et aussi le coordonnateur des Opérations conjointes avec l’UPDF pour qu’ensemble on trouve des solutions idoines à ces problèmes » déclare –t-il devant un parterre des journalistes  en poursuivant que ceci va  permettre la fluidité dans le trafic sur cet axe Kasindi-Beni-Butembo.

La manifestation contre la MONUSCO lui a été  posée

A la question d’actualité sur  des manifestations  déclenchées sur initiative de certains jeunes membres des mouvements pro démocratie depuis le matin de ce lundi  contre la MONUSCO et son  départ immédiat de la RDC ?, le Gouverneur Constant Ndima  pense que,  les uns et les autres devront  s’adresser plutôt au Gouvernement de la République Démocratique du Congo  car selon toujours lui,  la Mission Onusienne est au pays sur invitation des autorités  de l’État congolais.

La situation est sous contrôle

Conscient que les manifestations constituent le résultat d’une frustration légitime, le Gouverneur Ndima a assuré que tout est fait pour ’’ gérer cette situation’’ et que d’ici-là,  la situation sera bien rétablie. Il faut dire que, cette mission d’itinérance du Gouverneur  Militaire dans la région de Beni intervient quelques jours  après qu’un compromis ait été trouvé d’escorter les véhicules sur le tronçon routier Kasindi-Beni-Butembo et aussi après  que le Président du Sénat de la RDC, l’honorable Modeste Bahati Lukwebo ait fustigé  l’indifférence et l’inefficacité de la mission de la MONUSCO, 22 ans après  son arrivée  en RDC.  Pour lui, plus de 20 mille personnes pourrissent de l’insécurité sous la barbe de la MONUSCO d’où cette interrogation à la population de savoir  si la RDC peut continuer à garder la Mission Onusienne chez lui ? La Réponse de la population a été sans appel, qu’elle ferme ses valises et parte de la RDC.

Norbert Mwindulwa

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.