RDC : la Coalition LAMUKA rejette les résultats présidentiels ; le FCC concède

Martin Fayulu de la coalition LAMUKA  est arrivé en deuxième position, mais il rejette les résultats publiés par la CEN. Il soutient que ces résultats ne reflètent pas la vérité des urnes. Fayulu poursuit que la Conférence Episcopale Nationale du Congo, CENCO et l’Eglise du Christ au Congo aurait révélées les vrais résultats  de leurs missions  d’observation afin de permettre  aux congolais de connaitre celui qui  a réellement remporté la victoire  électorale  a souligné Martin Fayulu. Il l’a déclaré tout juste après l’annonce des  résultats provisoires par la CENI «  ces résultats n’ont rien n’avoir avec la vérité des urnes. Malgré les impositions insensées  et irresponsables de la CENI,  nous n’avons jamais cessé de  revendiquer haut et fort l’alternance démocratique  afin de bâtir ensemble un Congo digne et prospère » insiste-t-il en poursuivant, c’est pourquoi tous ensemble disons non au  tripatouillage des résultats  et non au all dup électorale.  Martin Fayulu appelle tous ceux qui ont pris connaissance des urnes  particulièrement à la CENCO  et à l’Eglise du Christ au Congo, ECC à travers vos observations historiques, nous vous demandons de révéler aux peuples congolais  et au monde entier le nom de la personne  qui a réellement incarnée   le choix de notre peuple a –t-il conclure.
Le peuple gagne
Par ailleurs le Front Commun pour le Congo, FCC, il estime que c’est la démocratie qui a triomphé. Me Guillaume Mandjolo, porte-parole du Candidat de le FCC, Emmanuel Ramazani Shadary, arrivé en troisième position lors de ces élections présidentielles. La personne a félicité est d’abord le président Joseph Kabila pour cette ouverture démocratique et en dit plus sur ce qui serait à la base de l’échec de leur candidat « c’est la victoire de la démocratie tout simplement,  Kabila a montré sa grandeur, tout le monde  a soupçonné qu’il allait changer la constitution, il ne l’a pas fait. Des gens disent qu’il allait modifier la vérité des urnes pour son candidat, la réalité est autre » déclare-t-il en continuant  personne n’est arrivée à ce niveau-là, ni en Afrique, ni ailleurs .D’où la première personne à féliciter, c’est le président Joseph Kabila et je réalise le sens de sa fameuse phrase comprenne ma passion pour la RDC. C’est une ouverture extraordinaire pour la démocratie  dans notre pays.  Guillaume pense que pour certains endroits de la République, les gens n’ont pas suivie  leur appel à voter Shadary car ils sont évalués par rapport à leur bilan  à la tête du pays depuis près de 18 ans
Kevin Lambert Lambe.

Input your search keywords and press Enter.