RDC : Jeannine Mabunda, une femme exceptionnelle à la tête de l’Assemblée Nationale

Une femme politique intelligente, ferme et compétente,  Jeannine Mabunda est élue député nationale  à Bumba, dans l’ex  province de l’équateur  en 2011  peu avant d’être nommée en juillet 2014 comme la représentante spéciale du chef de l’Etat  en matière de lutte contre les  Violences sexuelles et recrutement d’enfants dans l’armée. Détentrice d’une licence de droit à l’université catholique de Louvain et en sciences commerciales de l’institut catholique  des hautes études commerciales de Bruxelles, en Belgique,   Jeannine Mabunda a commencé sa carrière professionnelle en 1988  à la city banque comme l’un des responsables.  De 1993 à 1995, elle supervise la direction commerciale de la firme African System en République Démocratique du Congo. De 1997 à 2000 ans, la femme de fer  congolaise est conseillère du gouverneur de la banque centrale  du Congo. En 2002, elle est nommée administratrice générale du Fonds de Promotion de l’Industrie  avant d’être désigné ministre national du portefeuille d’Etat de  2007 à 2012. Par-là, cette femme hors pair entreprend la réforme des entreprises publique de la RDC dans contexte socioéconomique plein des défis. Ceux qui la connaissent l’appel femme de fer  pour le sérieux avec lequel elle abat son travail. Elle est donc la première femme qui a occupé le poste de la présidente de l’Assemblée Nationale au pays depuis  que la RDC a accédé à sa souveraineté politique et économique.  Un véritable symbole de la parité en RDC  disent certaines féministes à Goma.

Norbert Mwindulwa

Input your search keywords and press Enter.