RDC : Jean –Pierre Kalamba, à la porte de sortie de la CENI

le rapporteur général de la CENI en RDC


Nous sommes presqu’à la clôture du mois de mars à l’assemblée nationale. Le parlement  Congolais est au point  d’épuiser toutes les contraintes  légales et les obstacles  pour de la bonne tenues des élections  le 23 décembre prochain. En plus de la loi électorale votée depuis   décembre  dernier et son annexe sur la répartition des sièges votés en avril dernier. La chambre basse du parlement venait de voter  la proposition des lois portant annulation de l’enrôlement des congolais de la diaspora. C’est le remplacement de rapporteur de la CENI conforment à l’accord de la saint sylvestre qui n’est encore fait.
Cette loi a été votée le vendredi 8 juin  encours  à l’assemblée nation de la RDC.  Les deux propositions de loi portant  révision de la loi électorale sur l’enrôlement des congolais de l’étranger devront être adoptées cette semaine sauf imprévu au Sénat  et promulguée par le chef de l’Etat, Joseph Kabila avant le 01 juillet prochain. Selon le président de la CENI que nous avons contacté : «  avec la levée de cette option,  rien ne peut plus retarder du point de vue légal, la tenue des élections  le 23 décembre prochain » déclare Corneille Naanga.  Le seul problème que doit résoudre l’assemblée nationale avant  d’aller en vacances parlementaires est le remplacement de Jean-Pierre Kalamba  au poste de rapporteur de la CENI. Ceci n’est pas une contrainte liée au calendrier électoral, mais plutôt une nécessité  pour crédibiliser le processus électoral  conformément à l’accord du saint sylvestre.  En effet Jean-Pierre Kalamba n’a pas pu  être remplacé le vendredi 8 Juin dernier au regard des divergences persistantes  au sein des groupes parlementaires  UDPS et alliés.  Il faut préciser que 36 députés sont favorables au remplacement de l’actuel rapporteur de la Commission Electorale Nationale Indépendante contre 16 autres, qui ne sont d’accord. Le président de l’assemblée nationale, Aubin Minaku a donc  de nouveau renvoyé la question aux groupes  parlementaires enfin d’en dégager un consensus.
Norbert Mwindulwa

Input your search keywords and press Enter.