RDC : Encore Moïse Katumbi dans les ennuis judiciaires !

le président de la plate forme politique ensemble,Moise Katumbi


Une information sera bientôt  ouverte au sujet de l’affaire Moise Katumbi. Cette information émane d’un communique officiel du Parc Général de la RDC datant du lundi 18 juin2018.  Conformément à l’article 223 de la loi fondamentale de la RDC, le Parc Général de la République faisant office du Parc Général près la Cour de Cassation informe l’opinion publique qu’il ne pouvait pas  rester indifférent face  aux accablantes révélations faites par  la presse internationale sur  l’interpellation du Président de la plateforme politique ‘’Ensemble’’ à l’aéroport de Bruxelles. En effet le gouverneur honoraire du Katanga était possession d’un passeport congolais visiblement  falsifié. Ainsi le Procureur Général  vient d’ouvrir une information Judicaire  en charge du pré- qualifié indique  ce communiqué officiel. En réaction, le camp Katumbi vivant à Goma parle d’un acharnement politique pour sa personnalité et d’une justice instrumentalisée, marchant en double vitesses. Patrick Mundenga est l’un des fidèles à Moïse Katumbi «  chaque qu’il y a quelque chose qui se produit au tour du président Katumbi, le Procure Général s’en précipité pour ouvrir une information judiciaire, mais l’on s’étonne que le même procureur  ne se saisie pas de tous les scandales  révélés par la presse internationale  notamment le panama pepers, les passeports biométriques qui devaient coûter moins de 50¨$, qui coûte aujourd’hui 300$ à chaque congolais… » Énumère-t-il et d’autres détournements, c’est une justice biaise d’avance, mais par contre chaque que Moïse Katumbi  est cité pour une affaire, même pas vraie, le Procureur Général en fait son problème.  Il a ajouté que la justice congolaise est devenue un instrument de pression télécommandée par le pouvoir exécutif, ce qui est anormal. Pour rappel,  le mercredi 13 juin encours,  l’ancien gouverneur de la province du Katanga  a été  intercepté par les services aéroportuaires Belge à l’usage d’un passeport  non valide  alors qu’il revenait d’Israël en partance pour  la Russie.
Norbert Mwindulwa

Input your search keywords and press Enter.