Patrick Mundeke « Ensemble pour la République va à Kinshasa pour obtenir des reformes institutionnelles de notre pays »

Le conseiller de Moise Katumbi en charge  de la jeunesse  est parmi son équipe d’avance à congolaise  ce jeudi 05  Novembre 2020  et a tenu  à parler dans un point de presse  à Kinshasa. Patrick Mundeke  fait ses valises  pour rejoindre   sa famille politique dans  la capitale politique l’aéroport de Goma   sur leur position  dans le cadre de concertation   que le Président Félix Tshisekedi  tient  sur Kinshasa  pour constituer un gouvernement d’union sacrée.

« Le président Moise part pour Kinshasa afin d’obtenir des reformes politiques  dans les institutions de la République car nous devons avoir réellement une CENI, une Cour Constitutionnelle Indépendante, pas avoir  des personnes plus fortes que les congolais »  déclare-t-il en poursuivant qu’il ne faut plus avoir dans ce pays, une seule personne qui peut usurper à lui seule,  la volonté de tout un  peuple congolais. Ce haut cadre du parti politique Ensemble pour le Changement soutient qu’ils vont à Kinshasa pour répondre à un appel  républicain  dans le but de sauver la jeune démocratie congolaise. Patrick Mundeke  a souligné qu’ils ne vont pas à Kinshasa pour obtenir des postes politiques mais plutôt pour  soutenir  l’avènement d’une avancée  de la  jeune démocratique en RDC« Nous ne sommes pas en train  de partir  pour  recourir derrière le pouvoir plutôt, nous sommes pour des idées positives car hier nous étions au cœur du pouvoir comme a dit le porte parole du Chef, Mr Olivier Kamitatu  mais  aujourd’hui, on sera à Kinshasa pour sauver cette démocratie congolaise »   insiste-t-il en ajoutant  que le pouvoir leur intéresse peu. A la question de savoir qu’attende-t-il  des résultats  de ces consultations  au final ? Le conseil du président  du parti politique Ensemble pour le Changement a   expliqué qu’ils ont un seul objectif majeure dans ces assises, en obtenir des reformes interinstitutionnelles dans la marche normale de la RDC, voilà  le cahier de charge de Moïse Katumbi dans  ce rendez-vous politique.  Le président Moïse Katumbi est un homme d’Etat civilisé et s’engage ainsi  à une démarche d’un homme d’Etat qui ne pense qu’au bonheur de son peuple a-t-il conclure.

Norbert Mwindulwa

Input your search keywords and press Enter.