Nyiragongo : Le Conseil Territorial de la Jeunesse du territoire prévient des politiciens véreux voulant déstabilisent leur contrée

C’était dans une déclaration  datant du 25  janvier 2020  que, la Jeunesse du Territoire de  Nyiragongo a mis en garde les politiciens  qu’elle qualifie en mal de positionnement qui veulent déstabiliser le climat de paix qui y règne depuis les élections du 14 Janvier dernier et qui avaient conduit Kitalyaboshi Ndacho Eric à la tête du conseil Territorial de la Jeunesse. Il vous souviendra que  l’administrateur du Territoire de Nyiragongo s’était opposé à la réorganisation des élections au CTJ Nyiragongo avec 33 électeurs sur instruction du Ministère de la Jeunesse, laquelle instruction exige que 10 nouveaux électeurs qui ne sont pas éligibles soient ajoutés au camps Zabayo et Seulement 5 au camps Eric Kitalyaboshi Ndacho (qui pourtant  avait déjà été proclamé président élu le 14 janvier et reconnu par l’administrateur du Territoire de Nyiragongo dans sa lettre Numéro 5027/011/BUR/AT-NY/ 2020 du 20 Janvier 2020 dont l’objet repris en marge était « arrêt activité à caractère électoral au Sein du Conseil Territoriale de la Jeunesse de Nyiragongo . Considérant  la lettre  Numéro 5072 /12/BUR/AT-NY/2020 de l’Administrateur du Territoire de Nyiragongo en réplique à la note circulaire Numéro 001/CAB/MINPRO/AFF.SOC-E-FPP-J-G-E/NK/2020 du 23 Janvier 2020 sen rapport avec la convocation de l’Assemblée Générale élective du Conseil Territorial de Nyiragongo reconnaissant aux seuls 33 élus des conseils locaux des groupements la qualité d’électeurs. Considérant le dernier paragraphe de cette lettre qui dit que   ‘’2 membres du conseil Territorial de la Jeunesse font partie du camp Erick Kitalyaboshi , nous prenons une mesure exceptionnelle de prendre en compte les 3 autres membres de ce même camp adjoindre l’Assemblée générale extraordinaire dans le but de favoriser la cohésion sociale , l’harmonie et la paix dans le Territoire « , pourtant non éligibles pour participer au vote selon la décision de la Ministre provinciale de la Jeunesse qui avait décidé de mise en place d’une commission ad hoc chargée d’organiser les élections au conseil Territorial de Jeunesse du territoire de Nyiragongo pour mettre fin au bicéphalisme qui y régnait. Considérant que certains politiciens mal intentionnés ont torturé moralement l’autorité territoriale de Nyiragongo à lui obligeant parfois de se contredire dans ses correspondances en l’amenant à ne plus reconnaître les élections dont il avait déjà pris acte et reconnu , les élections organisées par la commission ad.hoc mise en place par le Ministère de la Jeunesse .Eu égard, à tout ce qui précède, nous , Jeunes du Territoire de Nyiragongo recommandons ce qui suit :

les jeunes actifs de Nyiragongo en concertation pour la recherche de la paix dans leur teritoire

 Des recommandations                                         

1. Que le président de l’Assemblée provinciale du Nord-Kivu, l’Honorable Robert Seninga ordonne que les élections tenues en date du 14 Janvier 2020 soient reconnues par le Ministère provincial de la Jeunesse et le conseil provincial de la Jeunesse. 2. Que le Ministère de la Jeunesse dirigée par son excellence , Fatouma Sheila HASSAN joue pleinement son rôle de l’église au milieu du village en évitant de prendre position dans la gestion du CTJ NYIRAGONGO. 3. Que le Directeur de cabinet du Ministre de la Jeunesse   Monsieur Amani BWENGE Jean-Pierre cesse de manipuler les jeunes de notre milieu à travers différents politiciens dont nous taisons les noms. 4 Aux Jeunes, de rester sereins et unis en ne cédant pas aux manipulations politiciennes. Enfin,  Nous Jeunes de Nyiragongo n’acceptant pas qu’on puisse cracher sur nos efforts, nous décourageons toutes les  démarches infernales entamées par des disciples  visant à déstabiliser notre  territoire et semer des troubles. La jeunesse du Territoire de Nyiragongo Réaffirme sa volonté  de continuer à accompagner le Gouverneur de la province du Nord-Kivu, L’Honorable  Carly Nzanzu Kasivita qui fait de la pacification et le développement du Territoire de Nyiragongo, ses priorités.

Guellord Risasi

Input your search keywords and press Enter.