Nord-Kivu : Miss cléopatra, un évènement, un pouvoir aux filles de devenir créatrices des richesses au travers leur beauté

 Gllomec, une entreprise des jeunes intervenant dans l’informatique, l’évènementiel et dans la communication. Elle organise pour sa 3e fois pour Miss Cléopatra,  un défilé de mode  où la jeune fille  met en vitrine sa beauté, la valoriser et l’exploiter positivement pour se faire de l’argent. Ils l’ont dit ce samedi 27 mai 2019  à Goma dans un point de presse. Le rendez-vous de galant  est fixé pour ce 30 avril à L’hôtel Cap Kivu.

Miss Cléopatra, une activité interscolaire regroupent huit écoles de la ville de Goma dont  chacune  une seule candidate notamment les instituts Maman YETU, METANOEA, TUPENDANE, MBOGA, MAENDELEO…  Organisé par cette entreprise des jeunes précités chaque fin du mois d’avril  à Goma, cette activité a comme  objectif de promouvoir  la jeune élève de 15 à 17 ans d’âges   afin de contribuer à son éducation et son revenu grâce à sa beauté.

La jeune fille doit exploiter positivement sa beauté

Le Directeur General de cette firme, Richard  en parle plus «  nous organisons cet évènement pour la troisième fois  avec l’appui financier de l’Agence Congo Entrepreneur  et d’autres partenaires qui nous soutiennent » déclare-t-il et d’ajouter d’ici le 30 avril en cours, le défilé de mode mettra  ces jeunes élèves en évidence à l’hôtel Cap Kivu.  Cette entreprise veut ainsi contribuer à l’éducation de la jeune élève dans l’entreprenariat et le leadership, inclus dans leur  programme d’encadrement. La gagnante va obtenir une bourse d’étude d’une année suivie d’encadrements supplémentaires sur son image vis-à-vis de notre société ainsi que  son comportement   a-t-il souligné. Pour les organisateurs, les deux précédents spectacles de Miss Cléopatra  ont formé les jeunes filles sur des notions de leadership, mais cette fois-ci, sa troisième édition met au centre de cet évènement l’apprentissage de l’entreprenariat.

L’appui de l’Agence Congo Entrepreneur plus que nécessaire

Par ailleurs,  Pacific Pataoli Katikomu, responsable de l’Agence  Congo Entrepreneur, l’un des mécènes qui met son expertise pour que cet évènement soit effectif, ils sont une plateforme des entrepreneurs qui font la promotion de l’entreprenariat local «  Miss Cléopâtre est venu nous contacté pour faire sa promotion et bien  c’est la raison de notre présence dans ses assises. Nous voulons construire une image dans la jeune fille entrepreneur »déclare-t-il en ajoutant quand elle devient miss , elle doit apprendre comment communiquer entant qu’une vedette, travailler de son éthique devant son public et faire de sa beauté une entreprise pour bien générer des ressources. Elles sont appelées à devenir créatrices  des richesses  à travers leurs beautés et cela d’une manière honnête.  Il sied de signaler que la première édition a été faite en 2017 avec à sa clé, trois gagnantes qui se sont déjà créées une image professionnelle des Miss  et sont sollicitées çà et là pour assurer des formations de la mode et de leadership  dans la région,  une raison de fierté de plus aux organisateurs Miss Cléopâtre..

Norbert Mwindulwa

Input your search keywords and press Enter.