Nord-Kivu : les présidents UDPS ET UNC font un carton plein à Goma

Félix Tshisekedi et Vital Kamerhé ont été accueillis  par une foule nombreuse à Goma. Ces deux politiciens de l’opposition viennent battre leur campagne. Ils ont expliqué la raison qui leur a poussés à faire un bloc uni de l’opposition nommé CACH. Les deux grands hommes ont  dévoilé leur projet de société  et ont appelé leurs fidèles à voter pour leurs candidats ces 23 décembre en cours. C’était 04 décembres au stade AFIA.
C’est confirmé l’UDPS et l’UNC se marient pour le  meilleur  et pour le pure. Cette affirmation est du président national de l’union national au Congo. Pour vital Kamerhé, ces deux grands partis politiques de l’opposition font un bloc pour la vraie alternance en RDC «  nous avons été dupé par nos collègues de l’opposition  à Genève et c’est après que, avions compris qu’ils étaient à mèchent avec un groupes des blancs pour nous proposer un candidat qui n’avait pas le consensus de tous » explique-t-il,  c’est la raison pour laquelle, nous avons attendu nos bases et retirons nos signatures respectivement. Pour ces deux leaders politiques Martin Fayulu est passé sur base des consignes donnés quelque part en défaveur  des représentants politiques qui ont un poids politique considérable et avaient  un vrai sens de représentation des autres afin de gagner ces élections du 23 décembre encours. «  Nous étions roulé dans la farine, heureusement que, nous faisons preuves des leaders qui écoutent la population qui leur lègue le pouvoir, c’est vous dire, même élu demain, on va toujours vous écouter et faire votre volonté car  c’est vous qui donnaient le pouvoir » insiste-t-il en ajoutant qu’ils ne sont  d’avis de boycotter ces élections comme le prétend le regroupement politique LAMUKA de Martin Fayulu. Le président de l’UNC  pense,  qu’ils ne seront pas manipulés  par un groupe des gens «  avec ou sans la machine à voter, nous allons participer à ces élections car c’est la volonté du peuple d’aller voter pour un changement »déclare-t-il.
Quelque fois malheur est bon
Il a souligné que l’accord de Genève était un mal nécessaire car cet accord a permis  à ces deux dirigeants  de se fixer sur un vrai candidat unique de l’opposition  avec des critères bien définis sur son profil.  Antoine Félix Tshisekedi  a rempli plus des critères que les autres et a promis à son complus certains ministères clés pour améliorer la situation des congolais «  j’ai ressorti dans Félix plusieurs critères, il est intelligent, il a l’humilité car elle précède la gloire et aussi l’amour de ce pays au vrai sens du terme » insiste-t-il en poursuivant  qu’il m’a proposé aussi les ministères  de la défense pour apporter le changement sécuritaire dans cette partie de l’Est , de la justice, des finances  et des infrastructures y  compris la primature et autres. Vital Kamerhé a fistuge certains caractères tribalo-ethniques que profèrent certaines autorités de ce coin de la RDC notamment l’appel à voter  en faveur d’un candidat natif du grand Kivu.
FASHI  martèle
Prenant la parole,  Félix Tshisekedi Tshilombo est revenu sur la raison de leur unité «  on ne devrait pas choisir le dernier de classe de l’opposition sinon on allait tout droit à l’échec, par conséquent le régime de Kabila devrait continuer à gérer ce pays » appuie –t-il son prédécesseur. Le président national de l’UDPS  a donné un chapelet des promesses qu’il compte réalisé, une fois élu président de la RDC et surtout à l’Est  du pays pour son caractère particulier «  si vous nous donnez vos voix, je vous s’assure que nous allons venir installé notre gouvernement ici  au Nord-Kivu afin de finir le problème de l’insécurité après quoi, je pourrais retourner à Kinshasa » déclare-t-il et d’ajouter une seule vie de congolais est de trop. Il souligne que la paix sera sa priorité des priorités.
Il informe sur son programme social
Félix Tshisekedi avance d’instituer le service militaire à tout congolais qui aura fini les études humanitaires afin d’être tous capables à faire la défense de notre pays. La police et l’armée n’en sont pas du reste car selon toujours lui, il doit les valoriser et leur rendre leur dignité longtemps perdu. Il aura une pense exceptionnelle aux veuves et orphelins de ces derniers. Il compte faire la gratuite de la scolarité en RDC et ramené un Etat de droit où  la loi sera appliqué à tout le monde en commençant par le premier citoyen du pays. L’administration sera réhabilité et redorée de sa belle robe a laissé entendre le président Félix.  Le candidat N0 20  du regroupement « Cap vers le Changement » CACH a fini par sollicité ses fidèles et ceux de l’UNC  de ne voter que pour eux et leurs candidats à la députation nationale que provinciale afin de lui donner tout le pouvoir d’appliquer son projet de société, une fois élu président de la République «  tout ce lui qui veut nous voir président et premier ministre, voter pour UNC et UDPS  pour me donner le moyen d’appliquer mon pouvoir une fois à la tête de notre pays » plaide-t-il. Pour la circonstance, il a demandé au président de l’UNC de présenter à l’assistance leurs candidats dans le but d’être élu par leurs militants.
Norbert Mwindulwa

Input your search keywords and press Enter.