Nord-Kivu : Les défenseurs Judiciaires dénoncent la violation préméditée de la constitution par le Procureur General

Une centaine des défenseurs Judicaires ont manifesté pacifiquement  ce mercredi à Goma. Ils ont dénoncé ce  qu’ils qualifient de violation de la constitution et des lois de la RDC par le Procureur Général Dianzonzila Batakuwau du Nord-Kivu. Ces derniers le concerné appellent à la  démission  dans un bref délai.  Ils l’ont fait savoir dans un mémo adressé aux autorités provinciales.

Selon ce corps Judicaire, le Procureur  Général Dianzonzila Batakuwau  a piétiné volontairement la Constitution de la République dans son article  19 .4 ainsi que certaines lois   de notre pays. A cet effet, ces derniers exigent  le départ dans les 48 heures qui suivent et  cela sans aucune condition. Leur Syndic l’a dit dans un memo adressé au Gouverneur de la province et au concerné   ce mercredi 20 novembre 2019   à la Cour d’Appel de Goma.

Il parle de l’objet de leur mémo

Me Frederick Tsongo en dit plus : «  nous venons de déposer notre mémo contre le Procureur Général, une information initiée sur la procédure amorcée contre lui afin d’essayer d’analyser toutes nos revendications » déclare-t-il en poursuivant que  ces  revendications ont train à l’administration  de la justice dans la province du Nord-Kivu. Le syndic  du Nord-Kivu rappelle que, le premier pilier  du gouvernement Ilunga Sylvestre est centré sur la bonne gouvernance  et l’administration de la Justice est son accès.

Les Défenseurs proposent que leur milieu soit assaini

Donc  ces hommes en toge noir ont estimé que le milieu de la justice devrait être  assaini  sans  complaisance   et ceci passe également par l’autorité provinciale. Ils soutiennent  qu’ils font confiance à ces autorités, qui sont les garants de tous ceux qui ont train à l’ordre public et à la sécurité  provinciale : « Nous sommes satisfaits de son implication  et de son attention particulière  qu’il a attaché à ce sujet, et donc  toutes les intenses étant saisies, nous avons foi de la suite favorable tant au niveau national que provincial »a-t-il confié à la presse.  Notons que, ces professionnels de la Justice reproche au procureur Général trois choses notamment  la violation intensionnelle de la Constitution de la RDC,  une imputation dommageable à l’intention de tous les défenseurs Judicaires au Nord-Kivu  car il aurait traité tous les membres  leur corporation des escrocs ,ce que pense le syndic d’inadmissible  et enfin , il est reproché de violation  son serment d’usage car  le Procureur Général   prête serment en jurant de pouvoir respecter la constitution  et les lois de la République. Il a jouté  que le Procureur Général  est le garant de la Constitution et doit être la première personne à la respecter. Ils ont fini par dire qu’ils ont confiance à la chambre nationale  de discipline  de corps Judicaires de la RDC.

Norbert Mwindulwa

Input your search keywords and press Enter.