Nord –Kivu : le test au COVID-19 monte aux enchères ! Il passe de 30 à 40 dollars Américains

Les voyageurs dénoncent le trafic de magouilles qu’entour les examens médicaux   des passagers face  au COVID-19.  Ces voyageurs  soutiennent que le Nord-Kivu a  débordé  son prix  d’acquisition de ce document  et appellent  le Chef de l’Etat  à intervenir  en leur faveur. Le Chef de Division de la Santé  précise que ce test est gratuit pour la communauté, mais payable  pour tout voyageur.

Obtenir un certificat de test au Coronavirus  est un cauchemar à Goma pourtant  ce document est exigé par les autorités pour toute personne voyageuse.  Cette situation est dénoncée par des récurrents que nous avons retrouvé  ce 19 Aout 2020  à la Division Provinciale de la Santé au Nord-Kivu. Ces congolais  passent  la  longueur de la journée devant ce bureau sanitaire,   sous un soleil de plomb  révèlent également que, obtenir ses résultats  est devenu   un parcours du combattant  car  il grimpe  le prix de revient.

Le prix  monte aux enchères uniquement au Nord-Kivu

 L’examen au COVID-19  passe ainsi  de 30$ il de cela quelques jours  à 40$   par individu  pour connaitre son état de santé  de  tous les voyageurs. Ces derniers s’en plaignent de compliquer leur  préparatif de voyage car selon eux, le circuit d’obtention de ce document reste  opaque  et ils en appellent  à la clarification de chose  étant donné que,  les congolais viennent  de passer  une situation très compliquée  lieu à d’état d’urgence sanitaire et le coup de vie reste  n’a fait que  revu à la hausse. Ils parlent  des services sanitaires ne viennent qu’amplifier  les choses : « il est 12 heures passées pourtant,  je suis arrivés ici depuis  6h30 minutes, mais ces gens ne nous facilitent pas la tâche.  A la radio  le Dr Muyembe a parlé de 30$, mais arrivé ici ; c’est 40$  et la lourdeur administrative s’y ajoute » se désole-t-il  en poursuivant qu’il a commencé par  l’hôpital Provincial, il sera envoyé à Heal Africa pour se retrouver à la Division  Provincial de la Santé, un tâtonnement  et tracasserie administrative  qui ne disent plus leur nom.

Ils ont été bloqués ici par  les décisions de l’Etat

Ces congolais qui veulent retourner dans leur milieu  de service  déplorent le fait qu’ils sont restés inactifs pendant plus de 4mois  à Goma, cela  suite à la situation de COVID-19  et dès qu’on  a permis  la réouverture  des activités, l’Etat en profite pour se faire l’argent derrière le dos des concitoyens pauvres. Ils se sont aussi  posé la question de savoir c’est- ce que,  le Chef de l’Etat appelle  le ‘’ Peuple d’abord’’ ? Un slogan qu’ils ont qualifié de  mépris aux  congolais  qui selon eux, leur  social quotidien n’a  changé d’aucun pas depuis  son arrive au pouvoir  à part  l’écouter à la longueur de la journée en train  de promettre ses compatriotes  un paradis qu’ ils ne verront  jamais.

Pourquoi la payer à 40$ en lieu place de 30$ dans d’autres provinces ?

 Ces victimes  nous ont aussi dit que partout dans  les restes des provinces, cette taxe revient    à 30 dollars Américains par individu, c’est  comme également à Kinshasa, la Capitale politique de la RDC.  Nous avons mené notre propre enquête et elle  se  révèle que, ce test au COVID-19 reste gratuit pour la communauté au Nord-Kivu , mais il reste payant pour tout voyageur. Le Chef de Division à  la Santé au Nord-Kivu que nous avons voulu  confronter avec nos sources,  Dr  Janvier Kubuya  pense la Province dispose plus de lots importants  pour ces examens, mais il ya  un désordre organisationnel rencontré  à certains de ses services  que : «  ce test est disponible dans  la DPS  pour les voyageurs et des structures sanitaires désignées  ainsi que pour la communauté. Hier, il n’y avait rien mais à partir d’aujourd’hui nous avons ouvert un guichet pour servir  les nécessiteux  ou voyageur qui veut voyager. Nous avons le nécessaire pour eux et ils n’ont qu’à passer ici » rassure-t-il   ce responsable ajoute qu’ils ont fait des calculs pour  des intrants  qui accompagnent ces tests  et le coût de revient  est tombé à 40  dollars Américains  par voyageur. Il soutient que,  le résultat n’est du tic au tac, il faut  un minimum de patience de 72 heures avant d’obtenir tout résultat au COVID-19.

Il prévient aux trafiqueurs de ces examens  

Dr Janvier Kubuya  a fini  à mettre en garde tout service qui va commencer à livrer ce document sans pour autant passer  aux examens appropriés. Les fauteurs subiront  des sanctions administratives a souligné le Chef de Division Janvier Kubuya. Il faut  dire que les voyageurs appellent le Chef de l’Etat à intervenir pour que les services sanitaires reviennent sur le prix de ce test. Ils ont proposé 10 à 15 $  par Voyageur  pour atténuer leur souffrance.

Norbert Mwindulwa

Input your search keywords and press Enter.