Nord-Kivu / Le Sénateur Bahati Lukwebo sur la santé de son regroupement politique : « L’AFDC-Alliés se portent en merveille »

 L’autorité morale du parti politique ADFC-A  est arrivée ce  dimanche à Goma.  C’est pour se rendre compte du fonctionnement de leur regroupement  d’ADFC-Alliés dans la province du Nord-Kivu. Solon le Sénateur Bahati Lukwebo, il se rend compte que le regroupement politique AFDC –Alliés avec son parti phare l’AFDC sont bien opérationnels à Goma.

il présente ses nouveaux dirigeants en province du Nord-Kivu

 « Aux premières vues, je me rends compte que notre regroupement va mieux au Nord-Kivu et s’impose sur le chiquier provincial » se réjouisse-t-il en de poursuivre comme  il a été absent très longtemps en RDC, il est venu  recueillir  les problèmes de sa base électorale pendant ses vacances parlementaires, une occasion pour lui de palper les réalités du terrain  afin de retourner à Kinshasa pour formuler de propositions utiles  au sénat. Au chapitre  de la santé politique de son parti, Le Professeur Bahati Lukwebo a tenu a rappelé de grandes lignes  de sa matinée politique tenue la fois dernière à Kinshasa, le 26 septembre 2020.

des exhibitions des denses pour le Sénateur Lukwebo

Des préalables avant la reforme 

 A ce sujet,  l’autorité morale de l’AFDC-Alliés a résumé ces grandes lignes dont  les reformes politiques en RDC devront précéder la désignation des membres de la CENI.  Pour cette pointure politique,  il faut qu’en RDC qu’on ait une CENI indépendante  où tout se passe dans la transparence. C’est la raison pour laquelle, le Sénateur mieux élu de la RDC pense que tout politicien  ne peut plus  faire partie de la CENI. : «  Laissons la société civile composée la CENI afin de mettre tout le monde sur le même pied d’égalité et que tout monde ait les mêmes chances politiques » insiste-t-il en de continuer que, pour le présidentiel, il faut que cela se passe au suffrage universel  direct c’est -à-dire que,  ce sont les peuples qui votent le Président de la République et non les sénateurs moins encore les députés.

Les communautés doivent se parler pour la paix

  Pour le rétablissement de la sécurité dans les provinces, Bahati Lukwebo préconise  des Barza-intercommunautaires en province, que les concitoyens se parlent face à face pour examiner des  problèmes ensemble et cela permettra selon lui, de mieux cimenter la cohésion nationale. Le Professeur Modeste Bahati Lukwebo  a souligné dans son meeting  qu’il combat la corruption, le tribalisme  pour que la RDC soit réellement un état de droit. Il a par la suite remercié sa base de Goma  et sa fédération du Nord-Kivu. Bahati Lukwebo en a profité pour installer son nouveau communauté à Goma  et présenté le nominé au Nord-Kivu dans son secrétariat  général   notamment  au Nord-Kivu. Il a fini par appeler ses brebis égarés de revenir en les rassurant qu’il n’y aura aucun représailles et leurs droits seront récupérés d’ici –là  face à leurs adversaires politiques. Il faut dire que l’AFDC –alliés,  aille Bahati Lukwebo  reste un regroupement politique  autonome qui  soutient la politique du Président Félix Tshisekedi et son premier ministre Sylvestre Ilunga.  Demain, il s’en va pour la province du Sud-Kivu dans le but  de réaliser les mêmes activités.Norbert Mwindulwa    

Input your search keywords and press Enter.