Nord-Kivu : Le PPRD se lave ses mains et se débarrasser de ses brebis galeuses

PPRD  section Nord-Kivu vient de suspendre l’un de ses  hauts cadres  politique,  à la personne de Madame  Sakina Djuma,  président de la ligue des femmes PPRD /Nord-Kivu. Sakina Djuma  est reprochée  d’avoir piqué des bijoux en or  de la femme de l’Ex- Président de  la RDC lors de sa récente mission  humanitaire  à Bukavu. De ce fait, Madame Sakina s’est discréditée  de son action et l’a value une sanction grave avec à la clé une suspension indéterminée  de ses fonctions. Cette information   est contenue dans un communiqué de presse  datant du 26 octobre en cours.  

Selon  ce communiqué de presse  parvenu à notre rédaction  ce lundi 26 octobre 2020  à Goma ,la Présidente de la Ligue des Femmes du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie  en sigle PPRD/Nord-Kivu,  Sakina Djuma est suspendue de ses fonctions dès ce lundi 26 octobre parce qu’  elle est accusée d’avoir “volé”  des Bijoux en or  d’une grande valeur. Des sources proches  de l’équipe provinciale de la distinguée Première Dame Honoraire , Olive  Lembe ,   ces bijoux  volés  ont été donnés  à une autre proche  de  la femme au grand cœur  pour  sa garde, c’est  alors que l’incriminée Sakina Djuma  va les piquer car elle  partageait la même chambre d’hôtel  avec  la gardienne de ces  objets de grande valeur.  « L’autre avec qui était ,  a été dans la  douche pendant la présidente de la ligue des femmes PPRDC  est restée   sur son lit. Elle va profiter de cette absence de madame D.  Pour enfiler  ces bijoux dans son soutien à gorge et d’autres dans  son  sous-vêtement  »  explique-t-il en gardant son anonymat.   Cependant  son amie de chambre va constater la disparation de ces bijoux pendant  que ,  madame l’incriminée était déjà absente  de leur chambre commune.

Un coup bien organisé par l’intéressée  

Notre source d’ajouter, maligne qu’elle était, elle est  sortie de leur chambre  laissant la porte ouverte  pour semer la confusion  sur les présumés voleurs de ces objets de valeurs.  Les services de sécurités seront à leur tour alertés  et vont commencer la fuie systématique.  Des coups  des   fouets  seront infligés  au personnel de l’hôtel croyant qu’ils  ont été sur ce coup-là.  Peu a près, ils vont  constater  que les premiers suspects ne sont  pas  des  voleurs,  plutôt des femmes qui ont été  dans la chambre.  Pris par colère, l’un des travailleurs d’hôtel Panorama de Bukavu va  se rabattre sur  la présumée Madame Sakina  avec des coups  et les bijoux enfilés dans  son  soutien  à gorge  vont tomber  et le fait sera constaté par   l’assistance .   La Présidente de la ligue  de femmes PPRD au Nord-Kivu sera  conduit au cachot   de l’ANR de Bukavu où une autre fuie systématique sera réalisée par une femme  professionnelle qui aurait introduit ses mains dans le  dessous de la personne mise en cause et  elle va y soutirer d’autres bijoux ajoute notre source.  L’ordre sera venu  dans haut pour  la réquisitionner  à bord d’un hors-bord  afin de la dépêcher sur  Goma  pour purger sa peine.  Pendant qu’ils étaient dans le canon rapide, un agent  va soulever sa main droite et va remarquer un gros  bracelet  en or  et va tirer une photo puis l’envoyer  par Wattshapp pour demander si, ce bracelet faisait aussi  partie  des bijoux   volés. La réponse n’a  pas tardé et sera oui  a-t-il  insisté.’ Par ailleurs,  le secrétaire exécutif provincial du PPRD  reproche  que,   Sakina  Djuma  avait également accompagné   Madame Olive Lembe dans cette mission humanitaire au Sud-Kivu sans l’aval de la hiérarchie du parti en province. Il faut dire que, des sources proches de parti politique ARC d’olivier Kamitatu. «  Cette femme  n’est pas dans son premier forfait, elle avait   pris de l’argent  du  parti  sans aval de sa hierchie puis acheter une voiture  et  démissionnée pour s’adhérer au PPRD » informe-t-il libertinage inédit  et condamné par sa hiérarchie

Ce libertinage, constitue aussi  une autre faute grave qu’a commise  Madame Sakina Djuma car elle  est considérée de son parti politique comme un électron libre. «  Nous détenons des informations des sources dignes de fois selon lesquelles vous êtes autorisées d’effectuer une mission en province du Sud-Kivu, au motif d’accompagner maman Olive Kabila, et ce sans l’aval de la hiérarchie du parti en province » écrit-t-il et d’ajouter ,  Aussi pendant cette mission officieuse, vous avez été indexée d’avoir pris, déplacé, confisqué sans autorisation les bijoux, gourmette en or de maman Olive Kabila, l’ancienne première dame de la République démocratique du Congo. Et cet acte, comportement dégradants et humiliant ont conduit à votre arrestation à Bukavu puis à un transfert à l’ANR/Goma, le 19 octobre dernier”, a précisé Ezéchias Paluku Muhaya, le secrétaire exécutif du parti en province du Nord-Kivu. Partant de ce fait, qui selon Ezéchias Paluku terni l’image du PPRD /Nord-Kivu, la présidente de la ligue des femmes est suspendue jusqu’à nouvel ordre.

Redaction Générale  

Input your search keywords and press Enter.