Nord-Kivu : Le Parti Politique ANADEC soutient enfin , le départ de la MONUSCO

Le Patri politique cher  au ministre  Agé Matembo  délie sa langue et se prononce sur l’avenir de la MONUSCO en RDC. Son responsable en province l’a dit ce  Samedi  à Goma. Il soutient que , la Mission des Nations Unies n’a pas des résultats à présenter  au monde pour justifier sa présence en RDC.

C’est depuis un certain temps que,    plus d’une personne en RDC réclame le départ des forces onusiennes  en RDC.  Cela fait suite à ce que  certaines personnes  qualifient d’échec,  le résultat obtenu  par  cette mission en RDC. C’est le cas du Parti Politique Alliance des Nationalistes pour la Démocratie et l’Emergence du Congo section du Nord Kivu à travers la bouche de son président fédéral du Nord Kivu Mr. Paterne MUKAMBILWA. Ce responsable politique l’a dit quelques heures après l’incendie du bureau de la mairie de Beni et un des sièges de la MONUSCO dans la même ville par des personnes en colère contre l’inaction des casques bleus.  Les réactions   frisent   de partout pour  encourager  la démarche  démarrée par la population  qui ne  jure qu’au   départ  de cette mission.  Mr Paterne Mukambila par contre  condamne l’  attitude de bruler la mairie et le siège de la MONUSCO se trouvant dans le quartier Boikene à Beni.
 Il faut faire confiance aux FARDC

Au dire de ce responsable politique en province,  les congolais sont en même de se prendre en charge sur le plan sécurité vue que la MONUSCO a 20 ans au pays et les résultats sont tellement mitigés car dit-il ,  les massacres continuent, les viols persistent , le pillage des ressources naturelles, l’insécurité perdure dans la partie Est de la RDC  et il est temps que,  la mission onusienne s’en aille a-t-il souhaité. .Il soutient que,  la population de Beni et Butembo vient de se joindre à l’idée du président honoraire Joseph KABILA,  qui avait prédit le départ de la MONUSCO avant qu’il ne quitte à la magistrature suprême malgré que ; «  les impérialistes n’avaient pas voulus se joindre à cette idée et aujourd’hui les citoyens conscients commencent à se rendre compte que l’autorité morale du FCC avait raison ». Pour Paterne MUKAMBILWA depuis la création de ce parti politique cher au ministre national de l’aménagement des territoires et rénovations des villes,  Agé AJE MATEMBO TOTO,  qui selon lui, se battait pour le départ de cette mission : « qui dans 20 ans n’a  pas été  en mesure de bien assurer les taches lui confiées par le concert des nations ». Il a ajouté  que,  l’autorité morale de son parti politique a une totale confiance aux FARDC, actuellement 9ème armée en Afrique par rapport à la force dissuasive et peuvent mettre fin à toute l’insécurité dont  les terroristes ADF créent à Beni et de marteler  que, c’est le moment opportun que,  la MONUSCO parte à cause de la mauvaise position qu’elle occupe  actuellement.

Les Marches doivent être soutenues                   

Paterne  estime que,  les marches pacifiques organisées par certains partis politiques associés aux mouvements citoyens à Beni, Butembo et Goma ce mercredi 27 novembre 2019 pour demander le départ de la MONUSCO doivent être soutenues par tous les patriotes et les nationalistes vue que,  cette mission n’a plus d’importance au pays. Il  a appelé   cependant,  tous ceux qui vont manifester ce mercredi 27 novembre 2019 d’être trop disciplinés pour éviter des dégâts collatéraux  et que les militants de l’ANADEC seront aussi dans les rues de Goma pour réclamer pacifiquement le départ de la MONUSCO comme le veut aussi le guide suprême de ce parti politique l’excellence Agé AJE MATEMBO TOTO.

Junior Akilimali

Input your search keywords and press Enter.