Nord-Kivu : Le Notable Patrick Mundeke plaide pour une justice indépendante en RDC

A sa descente de l’avion à l’Aéroport International de Goma  en provenance  de Kinshasa ce dimanche 25 octobre 2020, Patrick Mundeke   a délié sa langue sur des sujets importants des  politiques  de l’heure,  la sécurité à Goma  et l’état actuel de leur parti politique Ensemble pour le Changement. Ce cadre Politique  du parti cher  à Moïse Katumbi  précise que, c’est qui préoccupe le plus son   boss,  c’est la sortie Officielle de leur parti.

« Nous ne voulons pas une justice  liée  à des personnalités publiques,  hier c’était  une justice pour le Président Kabila et aujourd’hui  c’est pour Tshisekedi  » dénonce-t-il en poursuivant qu’une justice élève une nation, elle la pacifie si et seulement si,  les juges font bien leur travail. Au chapitre de la confrontation entre FCC- CACH  sur la nomination des trois juges à la Cour Constitutionnelle, Patrick Mundeke haut cadre du parti politique Ensemble pour la République et Conseil particulier de Moïse Katumbi en matière  de la Jeunesse  souligne , qu’ils ont choisi  la justice en lieu et place de personnalité c’est-à-dire  Moïse Katumbi a donné l’ordre aux députés de son obédience politique d’aller à l’Assemblée Nationale  pour soutenir la Justice et non un camp contre un autre .

Les concertations leur intéressent peu

 A la question de savoir s’ils sont pour les concertations nationales promises par le Président  Félix Tshisekedi  avec les différents leaders politiques du pays ? Patrick Mundeke  informe que, son chef, l’ancien Gouverneur du Katanga va donner  le mot  d’ordre à suivre. «  le Chef va donner un consigne  dès que possible, mais pour le moment  il s’occupe  de la sortie officielle de notre parti politique Ensemble pour la République » déclare-t-il en poursuivant  que,  Moïse Katumbi  veut que son parti soit  grand, rassembleur , unificateur  et un parti de masse pour la République Démocratique du Congo.

La sécurité lui  préoccupe trop                           

 Parce que, la Sécurité préoccupe haut point les Gomatraciens et que certaines opinions pensent que, c’est une  faiblesse venue de l’actuelle Maire de Goma, Muissa Nkesse Timothée,  le Notable Mundeke  a refusé de se mêler  dans un débat des noms  , mais plutôt un débat constructif  qui peut faciliter  le jaillissement  des lumières. «  Je m’inscris à faux  pour affirmer que,  c’est l’actuel Maire qui faciliterait l’insécurité par son  manque  d’efficacité. Je dirais  que,  des bandits à mains armées et des voleurs  ont commencé à opérer avant lui, ils ont tué dans le temps de Roger Tumbula, Naasson Kubuya, Malere Mamitcho etc … » explique-t-il en poursuivant que, le problème  c’est  le système qui n’est pas bien ficelé pour finir avec l’insécurité à Goma. C’est pour quoi, il suggère que, les décideurs s’unissent pour réfléchir de comment est-ce qu’ils peuvent arriver à bout de ces tueries ciblées. Il a donné l’exemple des USA où l’ont tue également des gens, mais une arme ne peut pas tuer deux fois là-bas sans  que les services habilités n’arrivent à l’identifier  et ses  fauteurs a-t-il renchérie. Le notable Patrick Mundeke a fustigé également  le fait que sa ville natale, Goma soit sur -militarisée et  aucune action ne soit entreprise  pour limiter les dégâts collatéraux.

Norbert Mwindulwa  

Input your search keywords and press Enter.