Nord-Kivu : le Gouverneur Julien Paluku appelle sa population à voter tous pour Emmanuel Shadary

La campagne électorale pour le candidat  Emmanuel Ramazani Shadary  a été publiquement  lancée ce mercredi 28 novembre en cours au Nord-Kivu par  le coordonnateur provincial  du Front Commun pour le Congo, FCC en sigle.  Ce lancement  a eu lieu au stade des Volcans  de Birere devant un marin  humain venu pour la circonstance.
Peu avant, deux députés nationaux notamment  François Nzekuye  et Chrysostome Vahamwiti  ont peint le portrait-robot du Candidat président de la République Emmanuel Shadary en indique que,  ce candidat du peuple est un homme bien connu en RDC  et plein d’expériences  dans la gestion  de la chose publique. Le responsable du FCC en province, le gouverneur  de province  a mis en vitrine les qualités  du président Joseph Kabila, qui selon lui, avait  reçu a réunifié  la RDC  déjà déchiqueté avant l’an 2013. Prenant la parole en fois de plus,  le gouverneur Julien Paluku a invité à son tour la population, de sa chère province à  voter pour le candidat désigné par le président Joseph Kabila, à la personne d’Emmanuel Ramazani Shadary. Pour julien Paluku, son candidat président maitrise mieux les problèmes de ce pays que n’importe quel autre candidat en lice.  Il a soutenu que, le candidat du FCC est  un candidat de la cohésion nationale et non d’exclusion «  le Nord-Kivu doit prendre conscience que la chose publique ne peut pas être gérée par des gens, qui déjà, par des premiers signaux démontrent  l’idée séparatrice, tribaliste, qui nous ramène vers le bas » insiste-t-il en poursuivant  c’est ce que nous devons refuser.  Le coordonnateur du FCC a appelé les fils et filles du Nord-Kivu à faire attention à un régime qui selon lui risque d’être d’exclusion.
Le gouverneur appelle à  faire attention
Il prévient sa population a n’est pas restée à applaudir  des adversaires politiques par ignorance «  nous sommes là, en tant que responsable à des différents niveau , je sais qu’une République est une énorme responsabilité  car elle a des problèmes  et pour y être président, il faut commencer à se poser des questions, si l’on est vraiment à mesure de les solutionner ? » s’interroge-t-il et d’ajouter  que d’autres congolais en lieu et place de voir les considérations des collines  ou des régions, tous  ont été  consultés pour dire qu’ils vont aux élections  afin de résoudre les problèmes qui sont en  Congo démocratique. C’est là, l’idée de la création d’un front commun.
Il choisit chaque mot à sa place
Le chef de l’exécutif provincial  a eu des mots justes pour expliquer au public que le présidentiable  Shadary reste le Bulldozer et le candidat idéal  qui a le meilleur profil d’écraser les antivaleurs  dans le but de faire la continuité des valeurs positives. Il insiste pour que les Nord-Kivuciens votent ce 23 décembre 2018 pour Emmanuel Shadary, un fils du terroir avec des qualités requises  souligne Julien Paluku «  l’autre a réunifié le pays et maintenant, il faut qu’on amène un autre pour essayer de casser, de briser les obstacles  pour permettre le pays d’émerger vers l’horizon  2030 » soutient-il.  C’est Emmanuel Shadary  dont les peuples congolais ont besoin  pour le moment, un bulldozer pour tracer à bien la route. S’il on veut arrêter les bandits, il ne faut pas les cajoler, s’il l’on veut arrêter les détourneurs des fonds, il faut un homme à la taille et c’est bien Emmanuel Shadary   conseille julien Paluku à son peuple du Nord-Kivu. Pour conclure, le coordonnateur provincial du FCC a rappelé les Kivuciens que le candidat Shadary Emmanuel est  fils du grand Kivu, qui maitrise le Nord- Kivu  car il y était  élève dans cette partie du pays, de l’école primaire au secondaire. Il faut dire que, tous les candidats à la députation nationale que provinciale du FCC ont été présentés à l’assistance afin de bien les maitriser et leur accorder leurs précieuses voix.
Norbert Mwindulwa

Input your search keywords and press Enter.