Nord-Kivu : La MONUSCO a formé 445 FARDC sur les techniques de combat de Jingle à Beni

 Les casques bleus de la MONUSCO, brigade Brésilien  a  formé    des centaines d’éléments des FARDC  sur les techniques  de combat de forêt, techniques d’anti-embuscades,  mouvements tactiques et aux techniques de patrouilles dans le jingle. Le responsable des FARDC  soutient que cette formation porte déjà ses fruits.  La MONUSCO réaffirme son engagement de continuer à capacité  ses alliés traditionnels pour mieux sécuriser la population civile

Le commandement SOKOLA 1 et le  Général Dobet de la FIB ont  demandé  à l’UNU  afin de former les militaires des FARDC adaptés   à la foret équatoriale qui couvre une  la partie de Beni. la partie dans laquelle évolue  les  ADF, qualifiés comme ennemis de la population. Les casques Blues  Brésiliens, Spécialistes de combat en foret  qui ont assuré cette formation  au bénéfice des FARDC.  C’est une raison de plus qui a poussé les responsables des FARDC à choisir les Brésiliens car leur foret amazonien couvre à 70% leur pays. Le Colonel Adalmond, chef d’équipe  des instructeurs Brésiliens spécialisés dans les techniques des combats de Jingles  en dit plus : «   c’était un entrainement intense de trois mois incluant  l’opération, progression  et réaction –contact  dans la jingle et  des techniques anti-embuscades , mouvements tactiques  au combat  et  lectures des patrouilles »  explique-t-il en ajoutant qu’ils ont aussi été enseigné aux patrouilles techniques dans la jingles et sur les montagnes.  Le chef de bureau de la MONUSCO basé à Béni reconnait sagement l’importance de la dite formation autant pour les FARDC que  pour ceux de la FIB.

Les FARDC devraient être mises en niveau

Omar Abou  soutient qu’il faillait que ces deux armées soient au même niveau de tactiques pour bouter hors d’état de nuire  leur ennemi en commun, les ADF : «  on n’avait pas d’autres choix que de nous adapter à cette guerre  qui nous imposée par l’ennemie. C’est pour cette raison que cette décoration que vous venez de bénéficier a été donnée par les soldats  de FIB par la même équipe des formateurs »  fait-il savoir  avant de continuer à dire qu’ils ont voulu qu’ils soient au même niveau de connaissance afin  qu’ils puissent collaborer davantage.

Des résultats sont palpables

 Selon le Général Fall Sikabwe, la première brigade qui a bénéfice  de cette formation  fait déjà  une mention positive. Le commandant de la troisième brigade  de ligne de front parle du dit retombé : «  je vous informe que la première compagnie que vous aviez formé  commence déjà  de très bon résultat dans la jingle de triangle de la mort. Nous sommes parvenus à obtenir certaines précisions grâce aux unités que vous vous avez formé  »  se réjouisse-t-il 

Initiative saluée par la Société Civile

 Par ailleurs, la société civile locale se félicite  de cette franche collaboration entre les FARDC et les casques Blues de la MONUSCO.  Elle dit attendre le résultat palpable quant au résultat  des connaissances acquises par ces deux armées pour sécuriser la population civile et  leurs biens.   Mutunza  Bin Maruguza, l’un des membres de la société civile en parle plus : «   nous sommes heureux de voir que nos forces sont formées pour faire face aux guérillas avec les quels qu’elles sont butées dans la  profondeur. Croyons que  désormais  on aura des soldats capables de défendre la population et leur bien »   déclare-t-il  il faut dire que, 445  Soldats des FARDC  de 141e bataillon spécial de CARP  qui ont été formé  depuis le commencement de cet engagement  de ferme volonté de la MONUSCO. Notre source souligne que, d’autres formations sont au programme pour capacité les FARDC  afin d’en finir avec   les groupes armés dans cette partie Est  de la République.

Norbert Mwindulwa

Input your search keywords and press Enter.