Nord-Kivu : installation officielle du Réseau des parlementaires Africains contre la Corruption, effective.

les Répresentants des députés nationaux en mission pour installer le réseau.


La mise en place effective de l’antenne provinciale des députés  provinciaux du Nord-Kivu engagés pour l’application des lois anti- corruption. C’est une équipe des 8membres  qui est installée officiellement par le  député national Oswald Mukingi himana au nom du président de l’Assemblée national, Aubin Minaku. Cet élu national a brossé la mission  des Parlementaires Africains contre la Corruption, une structure crée depuis le 9decembre 2013  par un certain nombre des députés  pour lutter contre la corruption sur toutes les formes. Un phénomène dévastateur dont les conséquences ne sont plus être compte en RDC.  Le député Oswald Mukingi en explique «  la corruption, c’est une raison de plus qui freinent  le développement  dans le monde. Au parlement national de Kinshasa on s’est dit  comme on a déjà  cette corporation ici  dans la capitale, allons également l’installé  au Nord-Kivu » déclare-t-il  et de poursuivre les premières personnes à s’y engager, sont les députés provinciaux qui doivent militer contre cette maladie qui tue à peu feu nos institutions et notre pays. Aussi, les députés provinciaux sont les représentants légitimes du peuple, aussi une motivation de plus de leur engagement.  A en croire ce réseau, une fois que  leur plateforme sera mise en évidence dans la province, il pourra contribuer efficacement à la diminution de la corruption. Appelé à prendre la parole, le président de l’assemblée provinciale qui a été désigné comme le président de l’antenne  de ce réseau en province s’est dit déterminé à faire face au fléau de la corruption sabote l’économie de la province, Jules Hakizimwami Habimana appelle ses compatriotes à dénoncer et à porter plainte sur une quelconque  affaire de Corruption afin d’appuyer les efforts des parlementaires « désormais, tout celui qui sera  attrapé, soupçonné  sera traduit en justice, d’ailleurs les gens devront déjà commencer à les dénoncer et avec le concours de l’exécutif provincial , nous allons mener des enquêtes , tout cela  qui se compromettrait , il n’y aura plus de pitié » insiste-t-il et d’ajouter que les actions iront jusqu’à l’administration. Le député Jules Hakizimwami pense qu’ils doivent fournir un effort pour que notre justice soit modèle  afin de redresser tous les autres secteurs de la vie. Le gouverneur de province, Julien Paluku  a apprécié l’initiative des élus du peuple  qui selon lui, rejoint les efforts déjà amorcés par la province en créant l’Office pour la Bonne Gouvernance  et de Lutte contre la Corruption, OBLC en sigle « avec l’assemblée provinciale , nous avons déjà accompli à créer   un office de la bonne gouvernance et de lutte contre la corruption , le fait qu’aujourd’hui qu’il y ait cette antenne, ensemble nous allons déployer un effort pour que réellement cette structure soit effective » souhaite-t-il et de conclure si le pays ne se développe pas, c’est parce que la corruption  est  réellement installé dans tous les secteurs de la vie humaine. L’équipe du Réseau  des Parlementaires de Lutte contre la corruption  au Nord –Kivu est composée par  les membres du bureau de l’assemblée provincial  et trois autres députés provinciaux, qui animeront  les différentes commissions techniques. Il s’agit là, du député Kakule Saa Sita, Abdoul Mulemero Pili pili et Jean Omari Mayombi.
Norbert Mwindulwa

Input your search keywords and press Enter.