Nord-Kivu : COJESKI réunie les OSC pour améliorer la gouvernance interne et consolider le dialogue entre elles

 La séance de ce jour est pour les Organisations de la Société Civile qui échangent sur la consolidation du dialogue entre elles pour améliorer la gouvernance interne. Ce projet est financé par l’Union Européenne dont l’ONG COJESKI en est le bénéficiaire par le truchement des ONG Internationales ACTED et DIACOGNA. Cet atelier a été organisé à l’hôtel Cap Tuneko de Goma.
L’accompagnement de l’Union Européenne aux OSC pour faire un plaidoyer auprès des partenaires, C’est le thème  au centre d’un atelier de la mise en œuvre   de la feuille de route de l’engagement  entre les acteurs des Organisations de la Société Civile  du Nord- Kivu et l’Union Européenne. Jean-Pascal Mugarhuka Coordonnateur de l’ONG COJESKI  donne l’objectif de cet atelier « cette feuille de route contient plus des activités, des responsabilités des  OSC dans les différents secteurs notamment , les droits de l’homme, la gouvernance, la promotion des activités de la femme et contribuer aux acteurs des OSC à promouvoir le développement durable » explique-t-il en ajoutant qu’après cette séance de travail , la population de la RDC doit ressortir des recommandations  qu’on doit insérer sur cette feuille de route qui engage  les OSC et son partenaire ,l’Union Européenne dans le but la mettre œuvre ses recommandations  pour refléter les vraies réalités sur les terrains des problèmes de la province. Ces ONG de la Société Civile ont été là pour faire un rappel sur tout qui a été exécuté depuis 2015 et  car ce projet prendra fin à 2020.
Le projet va bon train
A la question de savoir comment le Coordonnateur de COJESKI évalue les activités faites depuis 2015 jusqu’à ce jour, il répond «  elles sont positives  à 90% ,  car les activités identifiées dans ce projet, ont été réalisées dans les 11 anciennes provinces de la RDC , les OSC ont été chargées de présenter ce projet, des récolter les avis et  considérations au niveau  de ces 11 provinces » déclare-t-il en ajoutant que ceux-ci ont permis à ces dernières de dégager des propositions  par rapport à la mise en œuvre de la feuille de route recommandée par l’Union Européenne. Il faut dire que les acteurs de la Société Civile ont pris connaissance de ce projet, ils ont amandé leur  code déontologique  et la charte des principes fondamentaux  et ont installé un comité de pilotage  pour ce projet en province, mais aussi, elles ont choisi les trois délégués qui vont représenter la province à Kinshasa  au forum national. Prenant la parole, Léonce Cibadera  le Coordonnateur National de FEMAC, Fédération d’Exploitant minier au Congo soutient que cet atelier est plus qu’important pour eux car ils sont à mesure  de ressortir des éléments qui peuvent faciliter leur appui financier  au travers l’U.E afin que leurs  ONG de la Société Civile soient visibles sur le terrain. Notons que  ce projet a été élaboré à Kinshasa  afin de refléter les réalités dans les différents secteurs  de la vie. . Cette feuille de route pourra être mise en application après le Forum national des OSC prévu en mars 2019 dans la capitale Congolaise.
Norbert Mwindulwa

Input your search keywords and press Enter.