Nord-Kivu : 74 pêcheurs prisonniers Congolais en Ouganda recouvrent leur liberté.

 Selon  le Secrétaire Exécutif de  La Fédération Des Pêcheurs Individuels du Lac Edouard, FECOPILE en sigle,  ces pêcheurs ont bénéficié  des mesures de grâce signée le samedi dernier par le Président Ougandais Yoweri Museveni.  Bien que libres en Ouganda, ces pêcheurs ne peuvent pas  de nouveau retourner en République Démocratique du Congo s’inquiète   la FECOPEILE. Ceci suite à la  fermeture des frontières entre ces deux pays voisins  pour éviter la contamination et propagation de COVID-19.  Josué Mukura  plaide ainsi pour  l’intervention du Gouvernement Congolais afin  que ces derniers retournent dans leurs milieux d’origines : «   nous félicitons les efforts du gouvernement congolais et toute  autre  autorité  qui se sont engagés dans ce processus  de leur libération. Plaidons de nouveau pour que nos deux gouvernement puissent prendre des nouveaux mesures afin de permettre  à nos pêcheurs de bien regagner  notre pays malgré  ces mesures  sur nos deux frontières » sollicite-t-il en poursuivant  qu’ils sont de nouveau bloqués en Ouganda pour ces mesures de Coronavirus. C’est la raison pour laquelle, Josué Mukura Kambasu  sollicite un passage libre  au niveau de la frontière de Kasindi.  Pour rappel, Ces 74 pêcheurs du lac Edouard ont été détenus  dans les prisons Ougandaises  de Kwate et de Muguku  dans le district de Kasese. Ils étaient accusés  par les marines  Ougandais d’avoir violé  leurs  eaux en violation  des lois  de leur  pays.

Norbert Mwindulwa 

Input your search keywords and press Enter.