Masisi : les Mai mai APCLS et FDC livrent des scènes désolantes

Un affrontement est signalé  dans le territoire de Masisi  ce 04 juillet en cous au village Ruzinga, entre deux groupes armés. Le bilan fait état  d’un élément APCLC tué. Le fonctionnaire délégué du gouverneur dans la région Mahanga condamne cette énième  attaque  causée par  Mai mai  en soulignant qu’ils ne seront jamais impunis.
Tôt ce mercredi, aux environ de  5heures du matin que, les premiers tirs se sont faits entendre  à Rusinga. Rusinga est  un village situé à 9 Km  au sud  de Mahanga en groupement de Nyamaboko premier nous informe le fonctionnaire délégué  dans la zone.  Prise de cette peur au vendre, la population  a pris fuite vers les villages environnants. Olivier Bauma précise qu’il s’agit du groupe armé APCLS du général autoproclamé  Janvier Kalahiri  qui s’attaque souvent au groupe FDC  d’un autre général autoproclamé Lwahanda Butu.   Cette autorité condamne  cette nouvelle attaque qui selon lui, la population locale  en serait victime collateur  et d’attirer l’attention de ces fauteurs de trouble en soulignant que,  ces attaques infligées à  la population civile ne resteront jamais impunies «  ce que je peux condamner maintenant en disant à ces miliciens qui occupent la zone de Masisi, que chacun d’eux répondra  de ses actes, ils se vengent contre les populations civiles en interdisant les populations de Luando et de Mahanga de vaquer à leurs occupations, ces actes-là, seront punis » insiste-t-il. Olivier Bauma  a ajouté que ces Mai mai interdisent à la  population de se rendre dans leurs champs. Par ailleurs,  ces affrontements ont causé plusieurs conséquences graves  dans la zone, c’est par exemple, la destruction des écoles, des hôpitaux et  des infrastructures publiques dans le territoire de Masisi.
Norbert Mwindulwa

Input your search keywords and press Enter.