Maniema : l’élection de Félix Tshisekedi, une surprise inattendue aux Kindutiens

La province d’origine du candidat du FCC, Ramazani Emmanuel Shadary, qui  n’a pas été élu président de la République est déçue des résultats présidentiels. Contre toute attente de la population  du Maniema. Corneille Naanga, le président de la CENI cité le nom de Félix Tshisekedi  qui puni ses rivaux politiques avec un écart très profond. Le fils de Maniema, le candidat n0 13  à la présidentielle 2018 est battu farouchement. Par contre l’annonce des résultats  a été accueillie par des cris des joies  de la minorité de la population de Maniema, qui ont descendus dans la rue  malgré la forte pluie. Ceux-ci se félicitent d’avoir une alternance politique à la tête du pays. Toutefois, ils souhaitent que cette alternance se fasse sentir concrètement  dans l’amélioration des conditions de vie de la population notamment se faire sentir dans le panier ménager des congolais. Ils lancent déjà un appel au président élu de tout faire pour bannir dans ses actions le tribalisme par lequel l’ethnie du nouveau président est réputée. Ils soulignent que si Félix Tshisekedi arrivera à porter solution à l’injustice, cela sera une aubaine pour le peuple congolais. La plupart de la population du Maniema n’est pas content de ces résultats présidentiels, pour eux, ce dernier miracle qui s’est opéré, un rêve qui  prend forme  et s’envole avec leur espoir de voir leur fils à la magistrature suprême. Il faut également signaler que, parmi les Kindutiens , il y a beaucoup qui se disent être déçus  par ces résultats , leur candidat ayant échoué et surtout lorsqu’ils pensent à une forte mobilisation  qui a été organisée dans cette ville natale D’Emmanuel Shadary,  il y a cela 48 heures , un culte monstre  a été organisé en faveur du candidat Shadary, tambour, clacksons , sifflets  ont animé ces cérémonies  de prière dans presque toutes les églises des toutes fois confondues de la ville, sollicitant ainsi à Dieu d’octroyer à leur fils cette victoire à la présidentielle de la RDC. Tous étaient inanimes d’assister ce 10 janvier encours à l’investir de leur fils, comme le nouveau président de la RDC, malheureusement, ça n’a pas été le cas.
Kingi Kabala/ Kindu

Input your search keywords and press Enter.